L'Indic nº5

La sueur nous coule dans la nuque jusqu'aux fesses et, si nos slips ne faisaient pas barrage, nous pataugerions très vite dans une flaque d'eau.
Roque Larraquy - La Madrivore
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 juillet

Contenu

L'Indic n°5

Magazine

MAJ lundi 16 février 2009
Visuel de la revue L'Indic n°
Pays : France





Prix: 5 €
L'Indic n°5
Mars 2010
Parution semestrielle
34 p. : 18.00 x 24.00 cm
ISSN 1964-4701
Comment se procurer la revue ?

Fondu au noir
Adresse : 2, rue Marcel Sembat, 44100 Nantes, France
E-mail : fonduaunoir44@gmail.com
Téléphone : 02.40.34.72.35
Site : http://fonduaunoir44.blogspot.com/

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Magazine semestriel de l'association nantaise "Fondu au noir", L'Indic, lancé en 2008 par des passionnés de divers horizons rassemblés autour d'Emeric Cloche est d'abord tiré à 150 exemplaire avant de doubler son tirage dès le second numéro.
34 pages au service du noir et du policier avec un dossier, des chroniques, de la musique, du cinéma, des nouvelles et de la poésie. Mélange des genres, des thèmes, qui se retrouvent en harmonie au sein d'une revue à la maquette soignée et très professionnelle faisant de L'Indic un objet-revue intéressant à lire, à regarder, et une source d'informations de qualité.

L'Indic n° 5 commence par deux mauvaises nouvelles : il n'a pas encore atteint son vol de croisière de trois cents lecteurs assidus (entendons par là que le lecteur assidu y va de son écot) ; la deuxième MA découle donc de la première - le prix au numéro passe de 4 à 5 €. Avouons-le tout de go, les Fondus se fendent mais ne se foutent pas de la gueule. Chaque numéro est un plaisir et celui-là ne déroge pas à la règle. Tout juste s'il ne nous semble pas moins fourni. Mais non, les 34 pages sont bel et bien là. Alors, resserrement des sujets ? Peut-être. L'unique interview permet à Ayerdhal de revenir sur son roman d'anticipation Demain une oasis, qui fêtera l'année prochaine ses vingt ans. Réédité en 2006 au Diable Vauvert, Ayerdhal explique que s'il n'a pas pris une ride c'est aussi parce qu'il l'a un petit peu quand même actualisé. Mais le gros de la revue, "L'Enquête" est consacré aux romans truculents, ceux qui dérident les zygomatiques. De Marc Behm (eh oui !) à Peter Cheyney (tiens, tiens...). L'Indic aurait pu se pencher sur la nouvelle gamme caustique (de Hugh Laurie à maintenant Josh Baziell) mais le dossier aurait alors triplé en volume. Éric Maneval devrait quand même sans plus tarder ouvrir un roman de Donald Westlake, lui qui avoue en ces pages ne l'avoir jamais fait. Pour le reste, il y a des critiques, de la photo, de la musique, de la poésie, du jeu et de la nouvelle (le tout au singulier) par de nombreux collaborateurs dont les plus énervants s'amusent à avoir des initiales proche genre CB (comment voulez-vous qu'on s'y retrouve, hein ?).

Sommaire
Interrogatoires : interview de Ayerdhal pour Caroline de Benedetti
À la loupe :
Éclats - Pour Boudard, de Clément Bulle
On connait la chanson - Il y a des chansons circulaires, par Émeric Cloche
Sous influence :
Dernière séance - Les aventures de l'inspecteur Konigsberg, par Claude Baugee
Scoop - Noir, c'est noir, par Caroline de Benedetti & Émeric Cloche
Verdict - (Sukkwan Island, de David Vann, Les Enquêtes du père Brown, de G. K. Chesterton, Bien connu des services de police, de Dominique Manotti, Un amour d'Outremonde, de Tommaso Pincio & Les Canards en plastique attaquent, de Christopher Brookmyre), par Geoffrey Domangeau, Caroline de Benedetti & Émeric Cloche
Enquête : Les Fondus se fendent la gueule
Marc Behm : "l'humour comme exutoire à l'angoisse et à l'ennui existentiel" (Trouille, Crabe & La Vierge de glace, de Marc Behm), par Laurent Leleu
Vous pigez ? par Éric Maneval
Sourire, c'est déjà ça, par Émeric Cloche
Cet obscur objet du four rire, par Caroline de Benedetti
Photo ci-contre : Patrick Raynal, par Olivier Favier
Aveux : Un numéro de chambre, de Thomas Vinau
Infraction : Le Sapin de Noël, de Z (aka Zoby)
Sévices : mots fléchés

Comité de rédaction : Émeric Cloche | Caroline de Benedetti | Éric Maneval

Auteurs traités : Yal Ayerdhal (Interview) | Marc Behm (Article) | Patrick Raynal (Photo)
Ouvrages chroniqués : Bien connu des services de police | Les Canards en plastique attaquent | Sukkwan Island
jeudi 09 septembre 2010

Pied de page