Prix Boulevard de l'Imaginaire 2013

Les gens étaient morts, ou bien avaient quitté la ville, ou encore se muraient dans un retentissement amer quand on venait leur demander une fois de plus de revisiter le pire moment de leur vie.
Jonathan Kellerman & Jesse Kellerman - Le Golem d'Hollywood
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 12 août

Contenu

Prix Boulevard de l'Imaginaire - 2013

MAJ 26 mars 2016
Un long moment de silence

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €
Paul Colize
Roman d'unes vies
Connaître l'auteur d'un roman qu'on va chroniquer est-il un handicap ? Réponse : non. Au mieux, se poser la question relève d'une tartufferie de bon aloi, qui ne trompe personne. Dans ...
Lire la suite

Historique du prix

En décembre 2008 est créée la Ligue de l'Imaginaire, regroupant des auteurs de thrillers renommés voulant œuvrer à la promotion de leur genre de prédilection par le biais de rencontres, signatures et conférences. Quelques années après, courant 2013, l'idée de lancer un prix avec le concours de lecteurs comme jurés nait. Elle est alors très vite confortée lorsque le Grand Rex, sur les Grands Boulevards parisiens, décide de s'y associer. Mais il n'est pas le seul puisque très vite le Comité des Grands Boulevards, qui réunit les commerçants des... Grands Boulevards (près de cent vingt commerces qui sont installés de la place de la République à celle de la Madeleine) montre son intérêt. Ainsi nait le Prix Boulevard de l'Imaginaire, un prix dédié au voyage qui se dédouble que ce soit à travers l'imaginaire ou le boulevard, deux artères du rêve. Les auteurs de la Ligue de l'Imaginaire sélectionnent chaque année six romans qu'ils soumettent à un jury qui a jusqu'à l'été pour dévoiler son choix. Les membres de ce jury, lecteurs émérites, ne sont pas choisis au hasard. Chacun est parrainé où par l'un des membres de la Ligue de l'Imaginaire ou par un adhérent du Comité des Grands Boulevards sans que l'on sache pour l'instant si le jury est amené à tourner ou pas.

Palmarès :
2014 : Yeruldegger, de Ian Manook (Albin Michel)
2013 : Un long moment de silence, de Paul Colize (La Manufacture de livres)

Sélection et palmarès 2013

Pour sa première édition remise au Grand Rex le 28 juin 2013, le Prix Boulevard de l'Imaginaire a récompensé Paul Colize pour Un long moment de silence. L'auteur s'est vu remettre de la part du musée Grévin une reproduction d'une main de Victor Hugo en présence des membres de la Ligue de l'Imaginaire et du Comité des Grands Boulevards. Le jury, par l'intermédiaire d'un communiqué, a déclaré avoir eu "un énorme coup de c&olig;eur pour ce livre, entre polar et roman d'espionnage". "Par sa structure historique et subtile, son originalité, ce roman étonnant est l'œuvre d'un maître du genre." Le prix, qui récompense une œuvre de l'imaginaire allant du thriller au fantastique, vient conclure une année riche pour Paul Colize puisque ce dernier a en outre été distingué du Prix Landerneau polar (pour le même ouvrage) et du Prix Saint-Maur en poche "Polar" pour Back up (Folio, "Policier").

Sélection 2013 :
- Des nœuds d'acier, de Sandrine Collette (Denoël) ;
- Point Zéro, d'Antoine Traqui (Critic) ;
- Le Cercle, de Bernard Minier (XO) ;
- Le Plus petit baiser jamais recensé, de Mathias Malzieu (Flammarion) ;
- Les Chiens du purgatoire, de Jérôme Fansten (Anne Carrière) ;
- Un long moment de silence, de Paul Colize (La Manufacture de livres).

Jurés :
Connie Bedrossian, Sonia Laurendeau, Maëlle Rey, Nicolas Trenti, Marie Raynaud, Henri Letellier, Aurélie Grégoire, Véronique Couto Varino, Laurent Arnould, Frédéric Denesle, Bérangère De Bodinat & Laurentina Guidotti (personnalité qualifiée italienne, vivant à Rome, productrice de films, de cinéma et de télévision).

Liste des ouvrages lauréats

Un long moment de silence

Liste des ouvrages nommés

Des nœuds d'acier | Point zéro

Par Julien Védrenne

Pied de page