Prix littéraire du Goéland masqué 2014

Le poids de leur culpabilité les écrasait et les terrorisait à tel point à la suite de leur cambriolage qu'ils n'ont imaginé pouvoir s'en décharger qu'en commettant un acte plus odieux encore.
Jacques Leveau - Le Dîner des neuf ou L'Éveil au Pardon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 septembre

Contenu

Prix littéraire du Goéland masqué - 2014

MAJ 26 juin 2014
L'Or de Quipapá

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17 €
Hubert Tézenas
Coruption distillée
Les lecteurs avertis de romans noirs et policiers connaissaient Hubert Téenas pour ses traductions. L'homme se lance dans une toute nouvelle aventure avec l'écriture d'un premier écrit noi...
Lire la suite

Historique du prix

Ce prix, qui vise à distinguer un premier roman policier écrit par un auteur breton ou résidant en Bretagne, ou bien dont le livre est édité par une maison bretonne, est doté de mille euros.
Il est décerné par un jury dont le président est Jean-François Coatmeur - qui était l'invité d'honneur du deuxième salon de Penmarc'h - et dont les seize membres, recrutés par cooptation, sont d'âges et d'horizons socioculturels variés. L'on note un effort marqué pour respecter une certaine parité hommes/femmes... Les jurés désignent l'un des leurs pour assumer la fonction de coordinateur chargé d'organiser les réunions, de rédiger les comptes rendus et de faire circuler les livres en lice.
Les jurés sélectionnent d'abord une dizaine de premiers romans pour en fin de compte n'en retenir que trois, d'où sortira LE lauréat qui vaudra le prix à son auteur. Le titre élu est généralement annoncé quelques semaines avant la remise officielle du prix, qui a lieu le jour de l'inauguration du salon du roman policier de Penmarc'h.

Sélection et palmarès 2014

La préselection du Prix littéraire du Goéland masqué a été effectuée par les huit médiathèques ou bibliothèques du Pays Bigouden Sud (Pont L'Abbé, Loctudy, Plomeur, Plobannalec-Lesconil, Combrit, Treffiagat, Penmarc'h et Le Guilvinec) à partir de la répartition des ouvrages reçus envoyés par les maisons d'édition. Les lecteurs anonymes ont ensuite lus les ouvrages et remplis des fiches de lecture. La compilation des résultats (322 fiches dont 172 commentées) a permis d'obtenir une sélection finale de six ouvrages fin novembre 2013 adressée au jury de seize membres de l'association du Goéland masqué présidé par le romancier Jean-François Coatmeur. Le samedi 26 avril, après de vives discussions de la part de jurés aux avis très tranchés, trois livres se sont dégagés. Consacré nettement, L'Or de Quipapá, ce premier roman noir de Hubert Tézenas, que l'on connaissait plus pour ses traductions, est de l'avis-même de Jean-François Coatmeur "un livre d'action, ça se passe au Brésil, qui décrit un milieu assez effrayant, dans lequel les forces du Mal sont très présentes. Un livre de violence, mais aussi contre la guerre, avec une intrigue très riche. Le fond est suprêmement intéressant, et la forme, une écriture très maîtrisée correspondant parfaitement au style de l'histoire. C'est un livre qui trouvera ses lecteurs ! Un bon cru !". Ce prix, doté de mille euros a été remis à l'auteur samedi 7 juin lors de l'inauguration du Salon du roman policier de Penmarc'h.

Sélection 2014 :
- Hôpital psychiatrique, de Raymond Castells (Rivages, "Noir") ;
- La Vie déplorable de Charles Buscarons, de Jean-Pierre Cottet (Plon) ;
- Protocole 118, de Claire Le Luhern (La Tengo) ;
- Un homme effacé, d'Alexandre Postel (Gallimard, "Blanche") ;
- L'Or de Quipapá, de Hubert Tézenas (L'Écailler, "Polar & noir") ;
- Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc (Métailié, "Noir").

Liste des ouvrages lauréats

L'Or de Quipapá

Liste des ouvrages nommés

Hôpital psychiatrique | Protocole 118 | Le Dernier Lapon

Par Isabelle Roche

Pied de page