Trophée 813 Michèle Witta du roman étranger 2010

Les tennismen professionnels, les chefs militaires, les politiciens, tous sont plus proches de leurs adversaires que de quiconque dans le monde extérieur. Un policier en vacances parlera plus volontiers métier avec un voleur, qu'il ne causera d'épargne-logement avec son voisin de palier. De même Emil Grossbarger était déjà plus proche de Baron Chase qu'il ne le serait jamais de Sir Denis Lambsmith, et Sir Denis admit le fait avec un inévitable pincement d'envie et une répugnance à s'en aller.
Donald Westlake - Kahawa
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 19 octobre

Contenu

Trophée 813 Michèle Witta du roman étranger - 2010

MAJ 19 novembre 2010
Le Camp des morts

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23,5 €
Craig Johnson
Western enneigé
Lorsque Mari Baroja meurt dans la chambre de son hospice, personne ne semble vouloir s'en émouvoir. Il faut dire qu'elle était âgée et que son décès a tout de l'arrêt cardiaque classique. ...
Lire la suite

Historique du prix

Créée en 1980, l'Association des amis de la littérature policière (puis amis des littératures policières) a dès l'année suivante décerné ses trophées. Initialement, la distinction entre roman francophone et roman étranger n'existait pas. C'est seulement en 1994 que le Trophée du meilleur roman subit une scission-métamorphose. Les principes d'élection ne changent pas. Il est demandé à chacun des adhérents, dans un vote à deux tours entre juin et septembre, de mentionner dans un premier temps ses cinq romans francophones de prédilection parus de juin à juin. Lors du second tour, sont présents les cinq romans ayant recueilli le plus de suffrages. À charge pour les adhérents de les départager avec un vote unique. Le lauréat étant l'ouvrage qui a obtenu le plus de voix. En 2011, en hommage à Michèle Witta, ancienne voix du polar et bibliothécaire à la BiLiPo, le prix prend son nom.

Palmarès
2012 : Les Fantômes de Belfast, de Stuart Neville (Rivages, "Thriller")
2011 : La Nuit la plus longue, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
2010 : Le Camp des morts, de Craig Johnson (Gallmeister)
2009 : Un pays à l'aube, de Dennis Lehane (Rivages, "Thriller)
2008 : Nous ne sommes rien soyons tout !, de Valerio Evangelisti (Rivages, "Thriller")
2007 : La Voix, d'Arnaldur Indridason (Métailié, "Noir")
2006 : Romanzo criminale, de Giancarlo De Cataldo (Métailié, "Noir")
2005 : Purple Cane Road, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
2004 : Shutter Island, de Dennis Lehane (Rivages, "Noir")
2003 : Les Chiens de Riga, de Henning Mankell (Le Seuil, "Policiers")
2002 : Mystic River, de Dennis Lehane (Rivages, "Thriller")
2001 : American Death Trip, de James Ellroy (Rivages, "Thriller")
2000 : Smoke, de Donald Westlake (Rivages, "Thriller")
1999 : Le Couperet, de Donald Westlake (Rivages, "Thriller")
1998 : Le Brasier de l'ange, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
1997 : Rafael, derniers jours, de Gregory McDonald (Fleuve noir, "Crime")
1996 : Une mort sans nom, de Patricia Cornwell (Le Masque)
1995 : Quand se lève le brouillard rouge, de Robin Cook (Rivages, "Thriller")
1994 : Cosa facil, de Paco Ignacio Taibo II (Rivages, "Thriller")

Sélection et palmarès 2010

C'est à l'occasion de la Nuit des Maurice, en marge du premier Paris noir à la Maison des métallos dans le onzième arrondissement parisien, qu'a été dévoilé le résultat du Trophée du roman étranger 2010. Sous la très digne autorité du k-libriste Frédéric Prilleux, maître de cérémonie, et la participation active de Cyrille Mousset et d'un adhérent de l'association qui portait haut un chapeau de cow-boy, que les différents ouvrages sélectionnés ont été expressément cités du cinquième au premier. Il se murmure que le lauréat l'a emporté d'une courte tête (l'avantage du chapeau ?) sur son second. Alors, si l'auteur vainqueur, Craig Johnson pour son excellent roman, Le Camp des morts, était absent, l'événement a revêtu une certaine importance lorsque Olivier Gallmeister, son éditeur, et Sophie Aslanides, sa traductrice, sont venus sur l'estrade. Craig Johnson avait fait parvenir une lettre dans laquelle il mentionnait sa grande joie l'année dernière d'être dans les cinq nommés (NdR - pour Little Bird) et évoquait donc son état d'esprit à l'heure de recevoir ce trophée.

Sélection et classement final 2010 :
5e : Noir Océan (Gallimard, "Série noire", de Stefán Máni
4e : Un pied au paradis (Le Masque), de Ron Rash
3e : Underworld USA (Rivages, "Thriller"), de James Ellroy
2e : Hypothermie (Métailié, "Noir"), d'Arnaldur Indridason
1er : Le Camp des morts (Gallmeister), de Craig Johnson

Liste des ouvrages lauréats

Le Camp des morts

Liste des ouvrages nommés

Underworld USA | Hypothermie | Un pied au paradis | Noir Océan

Par Julien Védrenne

Pied de page