Croco-Deal

Certes, mais nous n'allons pas attendre qu'ils l'aient pendu ou exilé, s'ils y parviennent. J'entends que son sort soit réglé définitivement le plus tôt possible. Mais il faut agir dans la plus grande discrétion.
Gérard Delteil - La Conjuration florentine
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 11 juillet

Contenu

Roman - Noir

Croco-Deal

Humoristique - Psychologique - Social - Écologique MAJ mercredi 18 août 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition



Prix: 8,2 €

Carl Hiaasen
Nature Girl - 2010
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Yves Sarda
Paris : 10-18, juin 2010
446 p. ; 18 x 10 cm
ISBN 9782264051868
Coll. "Domaine policier", 4362

L'impossibilité d'une île

L'histoire commence par un coup de fil de Boyd à Honey. Ce fil conducteur, l'auteur va le dérouler tel un fil d'Ariane dans les méandres des Everglades. Mais si le roman prend pour décor ce pays aux dix mille îles, vaste espace sauvage et presque vierge, ce sont les Everglades d'avant BP que Carl Hiaasen, dont les polars sont toujours teintés de militantisme écologiste, nous décrit et c'est à une sorte de huis clos que nous convie l'auteur car l'essentiel du roman se passe sur une seule île où se retrouvent, pour une nuit, neuf des personnages du roman. Hiaasen met alors en scène un véritable vaudeville, car si le roman est noir, c'est avant tout une comédie souvent très drôle.
Je vais tâcher de faire simple. Boyd qui travaille dans une société de télé-marketing basée au Texas contacte Honey pour lui vendre quelque terrain sans valeur. Honey n'apprécie pas le coup de fil de Boyd et l'échange se termine dans les insultes. Honey, qui a tendance à faire des fixations déraisonnables, se met en tête d'attirer Boyd dans les Everglades pour lui apprendre le savoir vivre au contact de la nature et je vous laisse découvrir le stratagème. Boyd, pour redorer son blason aux yeux d'Eugenie, sa maîtresse, l'invite à l'accompagner dans ce voyage. Lily, l'épouse de Boyd est informée de cette relation extra conjugale par Dealey, un privé qu'elle a engagé pour rassembler les preuves qui lui permettront de divorcer. Lily demande à Dealey de suivre le couple illégitime jusqu'en Floride. À ces quatre personnages (Lily reste au Texas), il faut ajouter Skinner, l'ex-mari de Honey, et Fry, leur fils, Piejack, l'ancien patron aux mains baladeuses de Honey, Sammy Queue de Tigre, un indien Séminole qui souhaitait s'isoler du monde vicié de l'homme blanc et Gillian, étudiante partie faire du camping sauvage.
Rassurez-vous, à la lecture, tout cela est très limpide. C'est là, la prouesse de Hiaasen qui donne à son roman la forme labyrinthique de l'archipel infini des Everglades tout en maintenant le récit dans la clarté. Parfaitement mené, le roman multiplie les situations ironiques ou drolatiques dans lesquelles des personnages totalement improbables, attachants pour certains, détestables pour d'autres, essayent simplement de répondre à quelques questions existentielles de bases : qui suis-je ? Où vais-je ? Y a-t-il quelqu'un qui m'aime ? Si cette mise au vert se révèle tout sauf paisible, virant à l'imbroglio, elle apporte cependant à certains quelques débuts de réponses.

Nominations :
Prix Nouvel Obs BibliObs du roman noir étranger 2009

Citation

Eh bien, il semblerait que j'essaie de corriger la race humaine dans son intégralité, un connard après l'autre.

Rédacteur: Jean-Claude Lalumière jeudi 12 août 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page