Taxi pour un ange

On ne peut pas vraiment appeler ça une enquête.
Arnaldur Indridason - Étranges rivages
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Loup d'Hiroshima
Premier roman japonais publié par l'Atelier Akatombo lancé par l'auteur de polars Dominique Sylva...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 14 août

Contenu

Roman - Noir

Taxi pour un ange

Braquage/Cambriolage - Road Movie MAJ mardi 24 août 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16,9 €

Tony Cossu
Paris : Plon, mars 2009
23 x 14 cm
ISBN 978-2-259-20932-8

Les anges ne font pas que passer

À Oaxaca, au Mexique, Nando et ses frères, voleurs professionnels, organisent leur ultime braquage avant de se retirer définitivement. Le destin va mettre sur la route de Nando une petite fille de cinq ans et demi. Dolorès est orpheline et vit chez sa grand-mère, Mamina. Alors que celle-ci fait sa sieste quotidienne post-tequila, Dolorès décide de se rendre au centre commercial pour dépenser quelques pesos. C'est dans ce centre commercial que les frères ont décidé de braquer un fourgon blindé. Pendant que les frères agissent, Nando attend dans un faux taxi. C'est là que vient se réfugier Dolorès alors que la pluie tombe en averses. Ne pouvant se permettre de se faire prendre, Nando démarre et quitte les lieux du délit avec la petite à bord. Quand il la reconduit chez elle, Mamina n'est plus. Elle est morte dans son sommeil. Ne pouvant se résigner à abandonner la petite, Nando la recueille, et décide de s'enfuir avec elle en Espagne, bien résolu à lui offrir un peu de bonheur. Mais la voie du bonheur est parsemée d'obstacles qu'ils vont devoir franchir.
Taxi pour un ange est le premier roman de Tony Cossu. Ancienne figure du grand banditisme, il finit de purger une peine de dix-huit ans d'emprisonnement. C'est en prison qu'il écrit l'histoire de ce bandit sud-américain sur les traces de la rédemption. Tony Cossu sait parler mieux que quiconque de la vie d'un gangster en cavale et en retranscrire les différentes émotions. On peut palper par moments quelques touches de naïveté, mais c'est aussi ce qui fait la caractéristique du livre, qu'on devine écrit avec les tripes et le cœur. Un roman qui fleure bon des valeurs chères à l'auteur, telles la famille, l'amitié et l'amour. Ce qui aurait pu verser dans la mièvrerie sous la plume d'autres écrivains, dégage ici un condensé d'ondes positives, notamment grâce à l'authenticité de Tony Cossu. Et comme dirait Nando, le héros de Taxi pour un ange, "putain de merde, ça fait du bien".

Récompenses :
Prix Intramuros 2010

Citation

Elle observait Nando comme si elle cherchait à déposer en lui toutes ses interrogations, toutes ses craintes, toutes ses émotions de petite fille meurtrie.

Rédacteur: Fabien Hérisson lundi 21 juin 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page