Travelling Square District

Si tu peux effrayer un homme, tu peux le battre. C'est pas ce que t'es capable de faire, c'est ce que tu risques de faire qui compte.
Robert Lautner - La Promesse de l'Ouest
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Bande dessinée - Noir

Travelling Square District

Hard boiled - Terrorisme MAJ lundi 30 mai 2011

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23 €

Greg Shaw (scénario & dessin)
Paris : Sarbacane, mars 2010
144 p. ; illustrations en couleur ; 26 x 26 cm
ISBN 978-2-84865-357-0

Un grand Shaw tout en couleurs

New York après le 11-Septembre. Nous sommes installés dans un de ces gratte-ciels qui pullulent. Devant nous, une statue de la Liberté qui en prend des libertés. Elle est enceinte, nue, porte des chaussures à talon et brandit un téléphone portable. Derrière, d'autres gratte-ciels où se nouent et se dénouent quelques drames que nous allons observer totalement impuissants. Un scénario à la Hitchcock va nous faire croiser des flics, des terroristes, des tueurs, des tués, un serveur, des servis.

Greg Shaw déroule un travelling des plus ingénieux dans des pages carrées où se déploient seize ou quatre cases identiquement carrées. En couleurs mates et des fois en noir et blanc quand le passé resurgit. Il privilégie l'espace aux personnages qui restent le plus souvent des silhouettes. Les textes minimalistes à souhait sont des fois absents plusieurs pages durant, cédant la place à des cases où la répétition et le décalage sont omniprésents. À la limite de l'obsession. Greg Shaw préfère la minutie des détails et travaille comme un dessinateur de dessins animés. D'ailleurs, si la couverture n'était pas rigide, on pourrait être tenté de penser que l'on tient entre nos mains un de ces flip books qui permettent à des images soudainement de s'animer.

Sa principale force est de nous en dire beaucoup en peu de traits et de textes. L'histoire est noire, et les intrigues bien ficelées et liées. Tous les thèmes du hard boiled s'entrecroisent dans une bande dessinée qui se redécouvre allègrement car Greg Shaw est vraiment un malade du détail, et que beaucoup de ces détails justement nous échappent la première fois, hypnotisés que nous sommes.

Citation

Nous ne sommes plus là pour les faits divers, Gerry, nous sommes inspecteurs maintenant, on a un terroriste entre les mains !

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 14 mars 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page