Class 1984

Moi, je regardais vers nulle part, j'avais juste un voleur de six ans à mes côtés, un voleur de boîte de thon.
Bénédicte Desforges - Police mon amour
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 22 août

Contenu

DVD - Thriller

Class 1984

Anticipation MAJ mercredi 21 juillet 2010

Note accordée au livre: 3 sur 5


Réédition

À partir de 12 ans

Prix: 3,95 €

Mark Lester
Class 1984 - 1982
Paris : Seven 7, septembre 2007
1 Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

De la graine de violence au bahut

"On est de vieux profs, on est comme les vieux athlètes, on ne revient jamais." Roddy McDowall joue un de ces "vieux profs", fatigués, stressés, angoissés par l'ambiance de terreur qui règne à la Abraham-Lincoln Highschool. Alors, il vient à l'école avec un flingue dans son attaché case. Mais est-ce suffisant face aux bad boys qui font la loi dans le bahut ? Pas sûr, mais un nouveau prof de musique débarque. Et la tension va remonter d'un cran...
C'est le premier film de Mark Lester et y a comme de la graine de violence au bahut. La mauvaise graine face au prof intègre, c'est en résumé l'histoire de cette fiction supposée nous montrer un avenir quasi apocalyptique. Vingt-cinq ans après, Class 1984 ne fera pas peur à grand monde. Quelques scènes caricaturales suivent des scènes à suspens plutôt bien senties. Les punks sont assez crédibles mais les règles en vigueur au lycée ne le sont guère. On oscille du bon au moins bon jusqu'à l'affrontement final sanglant. Une conclusion très correcte pour un film qui a pris un bon coup de vieux mais qui se regarde encore avec un certain plaisir.

Class 1984 : 95' avec Perry King, Merrie Lynn Ross, Timothy Van Patten, Roddy McDowall, Stefan Arngrim, Michael J. Fox, Keith Knight et Lisa Langlois.
Bonus. Galerie photos, revue de presse, filmographies, bandes annonces et teasers.

Citation

Il y a de bons gosses mais les mauvais monopolisent notre attention.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur samedi 13 février 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page