Fuite en mineur

Cooker jaugea la dextérité du marquis en connaisseur. Au moins cet homme savait dépuceler un flacon.
Jean-Pierre Alaux & Noël Balen - Nuit d'ivresse en Castille
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 décembre

Contenu

Roman - Noir

Fuite en mineur

Psychologique - Road Movie MAJ mercredi 10 février 2010

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 11 €

Sylvie Deshors
Rodez : Le Rouergue, janvier 2010
240 p. ; 17 x 12 cm
ISBN 978 2 8126 0093 7
Coll. "DoAdo Noir"

Fascination

Dylan s'est échappé d'un Établissement Pénitentiaire pour Mineurs du sud de la France pour avoir participé à l'incendie d'un centre commercial. Agathe, étudiante franco-chinoise cherche un petit boulot au Havre afin de s'offrir un aller-retour pour l'Équateur. Durant quelques jours, ils vont se croiser, s'affronter, se désirer.
Dès le premier chapitre, d'une violence sèche, le lecteur sait que Dylan est dangereux et très intelligent. Parvenu au Havre en ayant déjoué les policiers, il cherche à quitter la France. Pour cela, il lui faut des vêtements, de l'argent, un véhicule. Il aperçoit Agathe faisant son jogging sur la plage, et elle semble une proie facile. Il décide de la séduire pour la manipuler mais la jeune fille se révèle plus méfiante que prévu.

Trois points de vue s'alternent rythmant l'histoire comme un battement de cœur et lui conférant un suspense particulièrement subtile et inquiétant. Nous sommes plus proches du thriller que de la simple enquête de police. En dehors des deux principaux personnages, intervient également l'inspecteur Schneeberger dit La Tortue ; il mène une enquête quasi psychologique sur le passé de Dylan et le rôle réellement joué par le jeune homme lors de l'incendie du centre commercial : s'est-il vraiment contenté de servir de chauffeur ? En outre, il connaît personnellement Agathe, rencontrée lors d'une précédente affaire (voir Mon amour Kalachnikov) et se sent responsable d'elle.

Durant tout le roman, on s'inquiète pour Agathe et on espère que son attirance envers le fugitif ne la fera pas tomber dans le piège cruel tendu par Dylan. Mais ce dernier séduit également le lecteur qui espère une issue heureuse et une possibilité de rédemption. Un lecteur habilement manipulé par le talent diabolique de Sylvie Deshors.

Citation

Il ira en stop jusqu'en Lituanie, un pays de misère post-soviétique, d'Europe sous-développée où, seul, il passera inaperçu.

Rédacteur: Patricia Châtel mardi 09 février 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page