Tueurs

Les ennuis étaient une autre langue dont il avait eu un aperçu sur la route obscure de l'année précédente, avec les drogues et pas une once de raison ni de grâce.
Ron Carlson - Le Signal
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 23 juillet

Contenu

Roman - Noir

Tueurs

Social - Guerre - Assassinat MAJ mardi 16 août 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 14,9 €

Jean-Michel Espitallier
Paris : Inculte, mai 2022
156 p. ; 19 x 14 cm
ISBN 978-2-36084-167-7

Autopsie d'un massacre

Ce "récit" de Jean-Michel Espitallier, ainsi qu'il est indiqué sur la couverture, pourra surprendre plus d'un lecteur. Il est à noter que les éditions Inculte publient souvent des textes particuliers, voire inclassables. C'est encore le cas avec celui-ci. En effet, y chercher une intrigue, des personnages, une histoire, serait une gageure. De fait le texte se déroule à chaque fois sur une double page. L'une est consacrée à des citations, l'autre à une ou plusieurs vignettes écrites. Le tout a un thème précis qui renvoie à Tueurs, le titre général. Mais ce ne sont pas des tueurs au sens criminel pur, mais dans le sens plus précis des assassins sur ordre, des militaires ou des civils qui torturent, violent et liquident d'autres militaires ou civils. Nous passons de SS à un soldat américain au Vietnam puis à des massacres au Rwanda, et ainsi de suite. De même les citations sont des phrases tirées soit de victimes possibles soit de coupables qui nient leur crime ou n'éprouvent aucun remords. Cette accumulation de témoignages, de descriptions où l'auteur décrit de manière "chirurgicale" ou factuelle des scènes horribles, sans pathos ni voyeurisme, à supposer que l'on puisse lire l'ouvrage d'une seule traite, sans être soi-même bouleversé, retourné, choqué ou ému, raconte le monde tel qu'il est. Nous sommes là face à un livre qui pourrait s'apparenter à une expérience, une tentative, comme le font les artistes contemporains en peinture par exemple, de dresser une série donnant sens, par son accumulation mortifère. Surprenant !

Citation

Une unité de maîtres-chiens a arrêté en rase campagne trois jeunes hommes qui tentaient de franchir la frontière. Ils en profitent pour organiser une séance d'entraînement et de dressage des chiens.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 16 août 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page