Widjigo

Je n'émets aucun jugement de valeur sur son comportement, j'essaie seulement de délimiter un cadre dont certains aspects me demeurent encore obscurs.
Luiz Alfredo Garcia-Roza - Nuit d'orage à Copacabana
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 août

Contenu

Roman - Thriller

Widjigo

Fantastique - Historique - Insulaire MAJ lundi 28 mars 2022

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18,9 €

Estelle Faye
Paris : Albin Michel, septembre 2021
248 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-226-45743-1
Coll. "Imaginaire"

Terreur dans le Grand Nord

En pleine Terreur révolutionnaire, un jeune officier est envoyé arrêter un noble breton replié dans un donjon en ruines cerné par les flots. Alors que la marée montante rend toute sortie impossible, Justinien de Salers propose alors à celui qui vient l'emporter de lui raconter son histoire. S'ouvre ainsi un autre récit, où Justinien, jeune noble déchu, participe, en compagnie d'un botaniste, d'une coureuse des bois métis, et d'un adolescent mutique et traumatisé à la recherche d'un géographe disparu sur une île de Terre-Neuve. Un naufrage plus tard, le petit groupe se retrouve, avec d'autres survivants tout aussi perdus qu'eux, à devoir tenter de trouver de l'aide sur une île hostile. Un par un, les rescapés commencent à mourir, violemment assassinés. Mais par qui ? Par l'un d'entre eux ? Ou par des créatures légendaires sorties de la forêt ou de la mer qui les a épargnés ? Et si leur survie n'était pas un hasard ?

Reconnue depuis une dizaine d'années comme l'une des voix les plus originales de la fantasy française (avec le dyptique de Bohen, ou ses romans Porcelaine et Un éclat de givre), Estelle Faye s'attaque dans Widjigo à des territoires plus sombres et plus fantastiques, même si on y retrouve des traits récurrents de son travail (la mer, le voyage...). Présenté dans le cadre du roman historique, Widjigo évolue vite vers des climats relevant de l'aventure maritime, avec naufrage à la clé, avant peu à peu, de virer dans le fantastique, dans une plongée au cœur des ténèbres (la référence à Joseph Conrad n'est pas ici innocente) qui emportera un à un tous les protagonistes de cette odyssée boréale. Finement dessinés, ses personnages aux apparentes figures d'archétypes du genre prennent un malin plaisir à déjouer nos attentes, à se révéler bien plus complexes qu'ils ne le paraissaient, à pouvoir tous se révéler coupables ou victimes à mesure que le petit groupe s'étiole et que les alliances et traîtrises évoluent, jusqu'au twist final, certes attendu, mais néanmoins imprévisible, qui vient clore en beauté cette méticuleuse mécanique narrative. Un excellent roman, gothique en diable, qui sait prendre le meilleur de chacun des genres qu'il aborde pour nous entraîner dans un labyrinthe où l'on n'est jamais vraiment certain que les événements relèvent du surnaturel, d'une volonté des personnages ou des effets de la folie et de la peur.

Citation

De son vivant, il avait été une force de la nature. Dans sa mort, il évoquait un Léviathan échoué, déjà mou et flasque, les chairs blanchies. Emplissant sa bouche jusqu'à la distendre, une masse obscure, des coquillages de petite taille, sûrement des anatifes, s'ouvraient et se refermaient paresseusement.

Rédacteur: Jean-François Micard dimanche 27 mars 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page