Déviances

J'ai tué pour vous et vous avez mis ma tête à prix.
Kurt Neumann - Le Kid du Texas
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 04 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Déviances

Assassinat - Chantage - Complot MAJ mercredi 24 novembre 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Claude Rodhain
Paris : L'Harmattan, octobre 2021
200 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-343-24347-4
Coll. "Noir"

Le piège qui le révéla à lui-même

Vincent a une jolie femme, une fille et un bon boulot dans une banque. Tout pourrait aller bien. Mais voilà... Un soir, durant un déplacement, Vincent croise Louise, une jeune femme. Il couche avec elle, puis découvre que son portefeuille a disparu alors il se dispute avec la jeune femme et l'étrangle. Après avoir appelé un ami pour obtenir un alibi auprès de sa femme, il rentre chez lui, mais ce meurtre réveille en lui des instincts qui inquiètent son entourage. De plus, lorsqu'on lui téléphone pour lui révéler qu'il a été vu sur place et qu'il doit payer s'il veut récupérer son portefeuille et ainsi éviter la prison, il ne sait pas trop quoi faire. Désespéré, il se replie pour réfléchir sur la côte où sa famille possède une maison. Mais là, il croise une jeune femme avec qui il entame une liaison et, là aussi, il s'aperçoit qu'il peut être violent et déraper. En feuilletant les journaux, il se rend surtout compte que personne de parle de la mort de Louise, et il décide de rentrer chez lui. Mais c'est compter sans le maître chanteur qui continue de l'appeler. Que faire ? Comment avoir l'argent nécessaire pour le payer ? Dans quel engrenage machiavélique s'est-il coincé, à son insu ?

L'auteur, s'inscrit dans une tradition du thriller où le héros, dépassé par les événements, cherche à s'en sortir, mais où chaque action semble l'enfermer un peu plus. À l'intérieur de ce schéma, Claude Rodhain propose des éléments un peu moins systématiques du genre : son personnage central n'est pas (forcément) une victime innocente, mais présente un caractère rude et même violent (il dit lui-même qu'il a parfois l'impression de se dédoubler). Ensuite, les rebondissements vont se multiplier car c'est vraiment un plan complexe et diabolique qui a été mis en place. Ce sont ses rebondissements et changements d'axe de narration qui rendent cette lecture captivante ponctuée d'une fin noire à souhait.

Citation

Moi, je sais où je l'ai perdu. Je suis si las que j'aurais pu le lui dire. Oui, j'aurais pu. Ça tenait à peu de choses. Ça tient toujours à peu de choses.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 24 novembre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page