Histoire de dupe

Ce que je veux dire, asséna Vel, c'est que si c'est le cas, ça n'est pas une bête qu'il va nous falloir chercher, mais un serial killer. Un taré qui, deux cent cinquante ans plus tard, nous fait le remake de la Bête du Gévaudan.
Gilles Vincent - Gévaudan, le retour de la Bête
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 26 septembre

Contenu

Roman - Noir

Histoire de dupe

Hard boiled - Disparition - Assassinat MAJ mercredi 21 juillet 2021

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 14 €

Laurent Moulin
Plombières-les-Bains : Ex æquo, mai 2021
146 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 979-10-388-0140-0
Coll. "Rouge"

Ford fiesta

Il s'appelle Milton Fordier, dit Milton Ford, nom qui lui semble correspondre davantage à son métier de détective privé. Le voilà parti dans une nouvelle enquête : celle de la disparition d'un certain Victor French qui inquiète sa sœur Esméralda Folliate. La police n'étant guère encline à mener des investigations, elle se tourne vers notre enquêteur. Or dès le début, les choses ne collent pas : nulle trace de Victor French à la médiathèque de la Canopée-la-Fontaine où il était censé travailler. De plus, là où se tenait son bureau, tous ses dossiers ont disparu. Un psychologue, une vieille commère, puis Madame Souski, une voyante que consultait le disparu, précisent le tableau : quelque chose le tracassait. Il s'avère très vite que le disparu mêlait les métiers c'est ainsi que, pour sa banque, il était expert-comptable. C'est alors qu'un inconnu tire sur Milton Ford et que, plus tard, celui-ci retrouve Madame Souski assassinée. Une découverte qui le met dans le collimateur de Philibert Fogue, un commissaire teigneux...
Voilà a priori un premier roman court qui remet au goût du jour l'histoire de détective privé, un des grands classiques du noir... Mais le ton est plus léger et non dépourvu d'humour. En revanche, le dernier tiers tranche en proposant une classique confrontation des suspects plus propre au roman à énigme de papa... Sauf que les méthodes du privé n'ont rien de conventionnel tant, sans trop déflorer, il prend la situation dans tous les sens. Quant à la vraie résolution, elle s'avère plutôt ingénieuse. On espère néanmoins pour le futur un travail de l'auteur sur l'écriture qui manque un peu de mordant.

Citation

Ce soir-là, Milton Ford, peut-être pour la première fois depuis le début de son enquête, n'a pas de mal à trouver le sommeil. Un sommeil réparateur, sans cauchemar ni rêve. L'aube à peine levée, le détective est prêt à se rendre à son bureau.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 21 juillet 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page