Esaü

La torture, c'est très vieux jeu. Une petite piqûre et vous répondez en toute sincérité à leurs questions sans même vous en rendre compte. Nous vivons à une époque scientifique.
Agatha Christie - Rendez-vous à Bagdad
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 11 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Esaü

Fantastique - Scientifique - Complot MAJ lundi 04 novembre 2019

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 22,5 €

Philip Kerr
Esaü - 1996
Traduit de l'anglais (Écosse) par Annie Hamel, Claude Leymonie
Paris : Le Mont-Blanc, juillet 2019
380 p. ; 25 x 14 cm
ISBN 978-2-36545-065-2
Coll. "Mont-Blanc noir"

Dans les profondeurs du sommet

La plupart des lecteurs se souviennent de leurs premières impressions lorsqu'ils lurent les romans de Jules Verne ou ceux d'Arthur Conan Doyle comme Le Monde perdu ou lorsqu'ils se plongèrent dans Tintin au Tibet. C'est un peu dans le même état que peut mettre cette réédition d'un vieux roman de Philip Kerr. Il y aura des personnages sympathiques qui vivent de et par l'aventure, qui n'hésitent pas à plonger dans les entrailles glacées de crevasses souterraines pour partir à la rencontre des bêtes mystérieuses qui s'y terrent peut-être. Il y aura des digressions intelligentes pour donner des explications scientifiques aux événements qui arrivent. Il y aura des méchants particulièrement méchants qui veulent se servir de l'expédition à caractère scientifique pour des buts bien éloignés de la simple recherche. Il y a même comme chez Tintin un abominable homme des neiges qui passe... Derrière cet aspect d'aventures picaresques situées dans un environnement montagnard impressionnant - le roman se déroule en effet dans les montagnes de l'Himalaya, sur une montagne difficile et dangereuse interdite à l'exploration mais où le personnage central a quand même monté une expédition. Tout commence, malgré l'aspect solaire de l'histoire, par les difficultés et la mort (la mort d'un ami dans une avalanche, un mort qui reviendra mentalement et physiquement dans le roman de manière très forte) et le décor de l'histoire (qui est plus qu'un décor car aussi un élément important de l'intrigue dont l'auteur jouera de diverses manières : la difficulté de l'expédition, les péripéties sous les glaciers dans un univers plus "exotique", sans compter une descente quasiment de surf sur une avalanche grandiose). Avec cette catastrophe inaugurale, le personnage central découvre un crâne qui va créer l'intérêt du monde scientifique. Ce crâne serait la preuve du chaînon manquant manquant d'une nouvelle espèce préhistorique. Et ce crâne est très étrange car il a l'air récent. Là-dessus le roman va donc raconter la nouvelle expédition pour retrouver d'autres traces archéologiques, une expédition compliquée par des tensions politiques dans la région et la présence d'un espion américain chargée d'une mystérieuse mission. Et les découvertes vont se succéder entre tous les passages obligés du genre - crevasses glaciaires dans laquelle un des membres tombe, besoin de grimper des parois impossibles à escalader, survie dans un milieu froid...
Le mélange entre les différents éléments - descriptions sérieuses d'un monde inconnu, explications scientifiques, histoire basée sur un univers dangereux, portraits de personnages, réflexions philosophiques et humanistes -, se fait avec un soin extrême pour obtenir un roman intelligent et prenant. À côté de sa série Bernie Gunther, qui a attiré l'attention, Philip Kerr a également écrit des romans plus singuliers qui ont tous leur propre intérêt. Esaü en un très bon exemple.

Citation

Puis le sirdar eut réellement peur, quand il vit, derrière Jack, prenant de la vitesse tel un raz de marée qui accélère, gagnant sur lui à chaque instant, un énorme nuage de neige furieux qui ressemblait au souffle chaud du seigneur Shiva.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 04 novembre 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page