Malfosse. Affaire 1948

L'amour est une comédie aux couleurs tragiques. Quand il nous laisse sur le côté, que l'autre part, ferme la porte et ne revient pas, la brûlure reste là, comme la braise endormie, prête à flamber au premier courant d'air parfumé. On ne cesse jamais d'aimer. Jamais.
Gilles Vincent - Beso de la muerte
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 11 novembre

Contenu

Livre-jeu - Policier

Malfosse. Affaire 1948

Énigme - Procédure - Whodunit MAJ mercredi 30 octobre 2019

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 12,9 €

Stéphane Bourgoin
Paris : Bragelonne, octobre 2019
192 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 979-10-281-0684-3

Brainstorming

Ce livre, écrit gros, lignes bien espacées pour respirer, sur papier épais (12,90 € quand même) est une partie d'un ensemble détaillé en page de garde. De 1948 et 1949, dix-huit crimes ensanglantèrent le village de Malfosse (cent quarante-deux habitants). Outre ce texte signé Stéphane Bourgoin (et "également disponible au format numérique"), les amateurs pourront, en effet, enrichir leur lecture :
- sur Facebook et Instagram ;
- dans une série audio avec Audible (les aveugles et les fainéants de lecture ne seront pas épargnés grâce à ce service d'Amazon) ;
- dans une expérience de spiritisme avec Alexa (la voyante ou le service de voix du cloud d'Amazon ?). Piste : il y a justement une voyante dans le village de cent quarante-deux habitants de Stéphane Bourgoin. Elle s'appelle Esméralda. Mais on pense qu'il s'agit plutôt ici du robot d'Amazon ;
- dans une application sur Android et iOs ;
- dans un documentaire ;
- dans un jeu de plateau.
Tout ça sans doute pour prouver qu'à l'heure des réseaux divers, la nouvelle non-fiction se confond avec les fake news. Bref, Malfosse est un jeu présenté comme une véritable affaire et dont on doit trouver les coupables par examen des indices. Au lecteur valorisé de proclamer sa solution sur www.malfosse.fr pour "tenter de gagner de nombreuses récompenses".
Stéphane Bourgoin, l'auteur, fait son travail en nous racontant comment il a eu vent de l'histoire grâce à Thomas Loreau, chroniqueur judiciaire un peu autiste, venu lui parler pendant six heures lors d'une signature. Il nous offre ensuite un petit chapitre sur les serial killers français et le profilage. Il aborde l'historique sanglant de Malfosse en commençant au XIIIe siècle (il doit y avoir des pistes dans ces histoires tirées par les cheveux) avant de s'attacher au massacre satanique de quelques habitantes et enfants par les Allemands, et de détailler tous les crimes entre 1948 et 1949. Il finit par les fiches des suspects hommes et leur profilage.
Si l'on joue le jeu parce qu'on s'ennuie à mourir, on pourra être intéressé par ces longues listes d'habitants à apprendre par cœur avec les âges, et par les photos réunies en un cahier central plus vrai que nature. Mais il faut adhérer à ce projet qualifié, en dernière page, "d'enquête historique !" sous un gros QR code, avec, en bas, la petite barre des sponsors : Audible, Overlook (une Creative Independent Production), Ynnis Editions, Don't Panic Game, et Braguelonne. Tout ça pour ça : c'est impressionnant...

Citation

À vous de répondre à ces questions avant de découvrir mon verdict dans le dernier chapitre. Prenez le temps, analysez les photos, relisez les profils et croisez les infos. À vous de jouer 

Rédacteur: Michel Amelin mercredi 30 octobre 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page