Le Charme des sirènes

Qui sait comment je m'appelle, dit l'inconnu. Sentenzia, Elliot Belt, Angel Eyes. Le nom n'a pas d'importance. Pour toi ce sera la brute.
Patrick Chatelier - Pas le bon, pas le truand
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 avril

Contenu

Roman - Policier

Le Charme des sirènes

Social - Urbain - Artistique MAJ mardi 10 avril 2018

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Gianni Biondillo
L'Incanta delle sirene - 2015
Traduit de l'italien par Serge Quadruppani
Paris : Métailié, octobre 2017
342 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 979-10-226-0715-5
Coll. "Noir"

Comédie humaine al dente

Nous sommes à Milan. Maisomme on le disait dans les anciens reportages et documentaires sur différents lieux touristiques, Milan terre de contrastes ! En effet, nous allons suivre l'inspecteur Ferraro dans ses enquêtes. Bien que policier, Ferraro a grandi dans un quartier populaire et il y a gardé des contacts, dont un gangster au grand cœur, Mimmo. Au centre donc de ce roman, une enquête classique sur les milieux huppés de la ville : Milan est l'une des grandes capitales de la mode et c'est au cours d'un défilé qu'une mannequin a été abattue, sans doute par erreur, le couturier s'étant baissé pour ramasser des fleurs au moment où le tireur appuyait sur la gâchette. En parallèle de ces riches étalant leurs bonnes fortunes, nous allons suivre la vue de gens du quotidien. Et notamment un clochard céleste qui recueille sans le faire exprès une jeune immigrée et va essayer de l'aider à retrouver sa famille, un arnaqueur qui profite d'un enterrement pour se faire un petit pécule et des petits voyous qui veulent profiter, eux, de la crise. Parfois les deux univers se rencontrent car la vie est ainsi faite. C'est le clochard qui prend le train et va découvrir la jeune immigrée en même temps qu'il est ennuyé par un homme d'affaires qui ne supporte pas de le voir prendre le même train que lui. Ou alors c'est Ferraro qui, parmi ses connaissances, a une jeune femme bien introduite dans les milieux de la couture et qui utilise ses compétences pour l'enquête. C'est aussi Mimmo, l'ami de l'inspecteur et du clochard, qui va permettre des solutions à divers problèmes qui parsèment le roman de Gianni Biondillo. Par delà une enquête de facture classique et un style extrêmement classique lui aussi, c'est toute la description des univers disparates, de la richesse et des snobinards aux gens simples qui apparaît comme l'élément central et intéressant de ce récit. Par delà l'anecdotique histoire policière, c'est bien cette comédie humaine, très proche de l'esprit de la comédie italienne, distillée avec soin et humour qui est éminemment bien rendue et qui rend la lecture particulièrement jouissive.

Citation

Mais ce n'est pas comme tu imagines. On ne meurt que de deux façons : avec ou sans dignité. L'argent n'a rien à voir.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 10 avril 2018
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page