Promesse en eaux troubles

Une fois arrivés derrière la pagode, ils approchent délicatement, très délicatement... C'est alors qu'un drôle de petit monstre jaillit de la poubelle et disparait avec le couvercle sur la tête, au milieu des badauds et des touristes.
Didier Lévy & Fabien Laurent - Mène l'enquête avec Shen Shan - 4 : Mission au centre de la Terre
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 14 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Promesse en eaux troubles

Tueur à gages - Vengeance - Mafia MAJ samedi 16 décembre 2017

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,4 €

Valérie Keutgen
Paris : Persée, novembre 2017
354 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-8231-2191-9
Coll. "Neuf millimètres"

Misha et les infortunes du vice

Lorsqu'elle était enfant, la jeune Misha a vu ses parents torturés et assassinés sous ses yeux, puis elle a été prise en charge par le chef de ses assassins qui l'a élevée comme sa fille. Elle a tout oublié et grandi, devenant à la fois une surdouée, liée à la mafia russe, et une psychopathe de première force. Plutôt que de tenter de s'amender de ce côté sombre, elle l'a accepté et vit avec pour en faire une force qui lui permet de contrôler le monde. Pourtant dans cet univers policé, elle a des flashs concernant l'exécution de ses parents, et elle s'en inquiète. Alors, elle cherche à en savoir plus malgré l'opposition de son père et de son garde du corps. Quand elle découvre un peu plus de cette vérité, notamment en travaillant sur une affaire de contact financier avec son père et une femme qu'elle prend en sympathie, Misha décide de créer une association pour aider ceux qu'elle considère comme des victimes. Mais attention, c'est une psychopathe donc elle ne va pas sauver des innocents en leur prêtant de l'argent et en leur amenant du soutien, elle va les venger de la manière la plus horrible qui soit, contre une modeste contribution qui lui permettra de financer son organisation violente. Entamant une relation amoureuse avec son garde du corps et la policière d'Interpol qui est chargée de surveiller la mafia russe, menacée de morts par des gens qu'elle connaît bien, Misha se lance dans son aventure, quel que soit le prix à payer pour cela.
Voici un roman assez étrange (même si la fin largement ouverte laisse des questions en suspens et laisse présager d'une suite). En effet, Valérie Keutgen a décidé que son personnage serait en dehors des clous parce c'est une psychopathe et basta. Du coup, elle utilise son intelligence pour monter des coups tordus et inventer des tortures toutes plus réjouissantes et jouissives (pour elle) les unes que les autres. Visiblement, d'ailleurs, les clients se bousculent au portillon pour obtenir des films des derniers instants de ceux qu'ils ont désigné. Attention, l'organisation mène bien son enquête pour être sûr qu'il s'agit d'une vengeance et pas d'un contrat traditionnel. Misha, elle, mène sa vie sans se soucier des sentiments des autres, détruisant quand cela l'arrange et correspond à sa vision du monde. Du coup, l'auteur évite de se mettre en retrait stylistiquement et décrit avec une certaine complaisance les actes de torture et de cruauté de son héroïne. Même si les victimes ne sont pas forcément des perdreaux de l'année, s'ils ont abusé à la fois de leur puissance et de leur impunité, ce n'est pas forcément une raison pour les déchiqueter ainsi. Cet aspect très Dirty Harry, tarantinesque, empêche de pleinement apprécier une histoire trouble de qualité moyenne qui peine à tenir ses promesses.

Citation

Je suis un monstre, monsieur Nolan, et à partir d'aujourd'hui, je vais vous enseigner la souffrance, dit-elle en posant la lame sur la peau de son autre poignet.

Rédacteur: Laurent Greusard samedi 16 décembre 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page