Fin de ronde

D'instinct, j'ai toujours fait preuve de gentillesse à l'égard du personnel, dans l'idée qu'il pouvait me faciliter la vie, même si je ne vois pas vraiment l'intérêt de compter un gardien de prison parmi ses alliés. Quoi qu'il en soit, pour une raison que j'ignore totalement, les matons ne raffolent pas des avocats de la défense. Et dans l'ensemble, j'ai connu des alligators affamés avec un sens de l'humour plus développé.
David Ellis - Caché
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 27 septembre

Contenu

Livre sonore - Thriller

Fin de ronde

Fantastique - Tueur en série MAJ mercredi 20 septembre 2017

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24,9 €

Stephen King
End of Watch - 2016
Antoine Tomé (lecteur)
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nadine Gassie, Océane Bies
Paris : Audiolib, avril 2017
978 p. ; 2 CD MP3 19 x 14 cm
ISBN 9782367623078

Tablette psychopathe

Chambre 217, service des traumatismes crâniens. Brady Hartsfield vient de se réveiller. L'auteur du massacre à la Mercedes. Il vient de passer cinq ans dans le coma. Les médecins n'en reviennent pas. Bill Hodges est lui aussi de nouveau tiré de son sommeil pour enquêter sur une affaire en lien avec les meurtres de Brady. Alors ce n'est pas simplement l'affaire et son meurtrier qui se réveillent, mais la terreur qui s'en est suivi, jamais définitivement chassée, d'autant que cette fois, Brady veut étendre sa vengeance à toute la ville. Car Brady est bien vivant. Plein de haine. Et de ressources. Avec ce dernier volet de sa trilogie, débutée avec Mr. Mercedes, poursuivie avec Carnets Noirs, Stephen King signe un texte tout en rupture avec les deux précédents, cédant à la tentation du fantastique : Brady tuera depuis son lit d'hôpital... Bon... La fin de la trilogie déçoit. Fin de ronde littéraire... Fin de cycle... Reste cette fin de vie, celle de Bill, trop vieux pour supporter ce monde. Et puis surtout, cette lecture lente d'Antoine Tomé, sur un ton souvent neutre, comme pour exagérer la solitude d'un texte qui se sait (mal) clore une brillante saga. De très nombreuses descriptions lui en offrent l'occasion. Il flâne, pose sa voix, avant de rompre par le ton et le style dans ces dialogues où la raillerie et le cynisme l'emportent pour convoquer cet univers de limbes où King voulait nous engager.

NdR - 2 CD MP3, 14 h 03 d'écoute.

Citation

Il est persuadé que des milliers de suicides ont incubé dans la soupe puissante de ces réseaux sociaux où les trolls galopent sans frein et les injures volent sans trêve. C'est ça le vrai pouvoir de l'esprit sur la matière.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 29 juin 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page