La Dent

Ulrich se demandait toujours comment les légistes faisaient, pour regarder la mort en face. Tout la journée, s'entend. Lui n'y parvenait que quelques minutes.
Annie Gomiéro - Un flic à l'amer
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 20 août

Contenu

Album - Policier

La Dent

Ethnologique - Anthropomorphisme - Faits divers MAJ mercredi 07 juin 2017

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 6 ans

Prix: 12 €

Julien Perrin (scénario), Fred L. (dessin)
Bruxelles : Alice Jeunesse, mai 2014
24 p. ; illustrations en couleur ; 18 x 26 cm
ISBN 978-2-87426-226-5
Coll. "Histoires comme ça"

Un animal qui a les crocs !

C'est un bien joli album qui nous est proposé pour nous faire les dents sur la dentition des animaux de la brousse en Afrique. Il est rédigé sous la forme d'un conte africain à la sauce enquête-investigation-grattage-de-tête avec morale en toute fin de l'histoire. En guise d'enquêteur, un babouin curieux. L'objet de ses recherches ? À qui appartient une belle dent blanche et brillante qu'il a trouvée au bord de l'eau. La curiosité est un vilain défaut, et le babouin va l'apprendre à ses dépens, non sans s'être renseigné auprès des nombreux animaux qu'il va rencontrer, de l'hippopotame au crocodile. À chaque double-page, c'est la même ritournelle : "Cette dent est à toi ?", demande notre babouin avec beaucoup de candeur. Et chaque réponse est négative avec explication à la clé jusqu'à ce qu'il croise la gueule d'un crocodile pleureur. Au texte de Julien Perrin répondent les illustrations de Fred L. qui n'a pas son pareil pour nous rendre ces animaux plus ou moins étrangers cocasses. Il faut dire qu'ils sont habillés comme des humains, mais qu'ils conservent leur maintien d'animaux dans un monde exotique. Du coup, on a l'impression qu'ils se comportent comme nous, qu'ils pensent comme nous, qu'ils agissent comme nous. Mais la nature est génétique à l'instar d'une autre histoire que l'on pourrait mettre en rapport, celle du scorpion qui demande à la grenouille de l'aider à traverser une rivière. Ami lecteur qui va raconter cette histoire à de petits enfants fais bien attention car les deux dernières pages risquent de faire couler de vrais larmes, pas des larmes de crocodile ! Puis prend soin de bien observer avec ces enfants les pages inaugurales qui montrent la dentition de ces animaux auxquels notre babouin va se frotter. Et surtout n'oublie jamais qu'il ne faut pas se pencher trop près de la gueule d'animaux sauvages !

Illustration intérieure


Citation

Comme quoi... Même quand on est malin comme un singe, on peut se faire avoir par des larmes de crocodile !

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 06 juin 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page