Le Démonologue

Bruni a entre les mains un corps auquel on a coupé les nerfs, les pensées et les sentiments : un cadavre à la morgue qui attend l'autopsie.
Grazia Verasani - Vite et nulle part
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 20 septembre

Contenu

Roman - Thriller

Le Démonologue

Fantastique - Gothique - Disparition - Complot MAJ mercredi 15 mars 2017

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,99 €

Andrew Pyper
The Demonolgist - 2013
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Frédéric Brument
Paris : Archipel, juin 2016
296 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-8098-1888-8
Coll. "Suspense"

Vade retro, Satanas

Vous êtes spécialiste de John Milton, un poète anglais mort depuis longtemps et qui, normalement, ne devrait pas vous contredire dans vos études universitaires sur son œuvre. Vous avez une femme charmante et une fille sympathique, prunelles de vos yeux. Vous avez une collègue veuve très sympathique également, et confidente de longue date. Bref vous avez une vie douce et aimable. Cependant, il va se trouver un jour où tout va se détériorer dans votre vie. Votre femme a la mauvaise idée de vous tromper avec un autre collègue, bel éphèbe. Votre amie vous annonce qu'elle est en phase terminale de cancer. Quand vous recevez la visite d'une femme étrange qui vous propose de l'argent contre un petit service, vous acceptez le séjour à Venise qui est inclus dans votre travail et vous emmenez votre fille. Mais ce n'est qu'un répit. Sur place, vous découvrez l'homme que vous deviez rencontrer en train d'agoniser après une séance de torture, puis votre fille se jette dans la lagune sous vos yeux.
À partir de ce point de départ, nous allons suivre les péripéties du professeur David Ullman dans un voyage étrange. Car, s'il a été choisi pour cette expérience, c'est parce qu'il est spécialiste de John Milton et surtout parce qu'il a un rapport particulier avec les morts et les démons - sa fille également, comme on s'en apercevra lors de la découverte de son journal intime. David Ullman vient d'être "victime" d'un pacte étrange. Sa fille n'est pas morte mais se trouve au Purgatoire. Tel Orphée, David doit trouver le moyen de la rejoindre et de la ramener dans le Monde des vivants. Il est au cœur d'une lutte entre les forces du Bien et celles du Mal. Mais le Mal est trompeur par essence, alors pour quelle paroisse David Ullman travaille-t-il exactement ?
Andrew Pyper a décidé, et c'est une très bonne idée, de ne pas insister sur les côtés gore de son histoire. Le Démonologue est le récit d'une tentative de renouer avec sa fille, de comprendre qui se trouve derrière les fils qui tirent la marionnette humaine. Les possessions de corps, les attaques du Malin, ne sont pas l'objet de longs jets de vomi ou d'orgies sataniques, mais sont des petits moments angoissants, nés du quotidien (une auto-stoppeuse qui change d'apparence, un père mort qui apparaît dans une chambre de motel, une sœur jumelle morte dans une cave) dans une sorte de jeu de piste macabre qui joue à la fois sur les mots et sur le long poème de John Milton, "Le Paradis perdu". Sans grands effets, dans la lignée d'une série télévisée comme la version américaine de Millenium de Chris Carter, Le Démonologue offre une variation simple, intelligente et avec le minimum d'effets, du Mal qui rôde autour de l'Humanité.

Citation

Il n'en reste pas moins que, tout en regardant le soleil matinal se lever et chasser les ombres dans la vieille cité, c'est moins de l'excitation que je ressens que de la peur.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 15 mars 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page