South Bronx

L'enquêteur est un inventeur d'histoires vraies. Tirant les fils un à un, il devait reconstituer une trame cohérente, un canevas complet qui figurait le mobile de l'assassin et anticipait ses actions futures. Alors il se racontait une histoire à voix haute fondée sur des peut-être, des pourquoi pas qui devaient être étayés, ligne après ligne, chapitre après chapitre, jusqu'au dénouement.
Nicolas Lebel - De cauchemar et de feu
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 23 septembre

Contenu

Roman - Noir

South Bronx

Braquage/Cambriolage MAJ jeudi 05 novembre 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Abraham Rodriguez
South by South Bronx - 2008
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Samuel Sfez
Paris : Le Serpent à plumes, octobre 2009
348 p. ; illustrations en noir & blanc ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-268-06850-3
Coll. "Serpent noir"

Jusqu'où irez-vous pour dix millions de dollars ?

S'il y a bien une chose que l'on a appris quand on habite le quartier du Bronx, c'est de ne pas dormir les fenêtres ouvertes. Surtout si elles donnent sur un escalier de service. Alex pourrait l'apprendre à ses dépends. Sauf qu'en guise d'intruse, c'est Ava, une belle blonde sans chaussures et totalement débraillée qui s'amène. Enfin, Alex est dans le cirage. Trop d'alcool tue les neurones. Dans l'entourage d'Alex, il y a Mink et Monk, deux artistes que forcément on ne comprend pas. Dans l'entourage d'Ava, seulement des ennuis. Peu de temps auparavant, un loubard minable s'est cru malin de dérober dix millions de dollars à des terroristes. Depuis, dans tout le Bronx, tout le monde court après. Tout le monde court après tout le monde. Et on ne sait plus qui sont les gentils et qui sont les méchants. D'ailleurs, c'est à se demander s'il reste des gentils quand il est question de récupérer dix millions de dollars. Ava a le FBI et la police aux trousses. Les infiltrés et autres agents double ou triple se promènent dans son sillage. Elle, elle passe une partie de son temps à assommer Alex et c'est bien dommage car il se pourrait bien qu'il soit la seule personne digne de confiance en ce bas-Bronx.
South Bronx est un roman qui démarre au quart de tour, happant le lecteur et le plongeant dans un récit nonobstant son besoin de respiration. L'on s'attache très vite à tous les personnages pour mieux s'en défier par la suite. Car dans un monde paranoïaque, on ne peut faire confiance à personne et encore moins aux personnages que l'on suit. Qui est Ava ? Pour qui travaille-t-elle ? Et qui sont ces autres acteurs tout droit sortis d'une pièce ubuesque noire ? South Bronx est un bon roman décapant et plaisant à lire, qui désarçonne quelque peu en usant d'exercices de style frisant l'inutile (changement de typographie, absence de majuscules... selon les protagonistes) et qui traine un peu en longueur vers sa fin. Mais on lui pardonne ces quelques travers pour les crises de fou rire que sa lecture procure.

Citation

Gentils, méchants 'quand des différences pareilles ne changent plus rien', mais peu importe comment on découpe cette merde on en revient toujours au problème de base que Shakira était bien meilleure avant de se mettre à chanter en anglais.

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 27 octobre 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page