Sur les hauteurs du mont Crève-Cœur

Il se releva dans la chambre de l'hospice qui donnait sur cette rue dont il ne savait pas le nom, avec ce souvenir encore comme une sueur froide, ce souvenir noir, atroce, de la mort entrée chez eux par effraction.
Åke Edwardson - La Maison du bout du monde
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 21 février

Contenu

Roman - Noir

Sur les hauteurs du mont Crève-Cœur

Social - Assassinat - Urbain MAJ vendredi 10 février 2017

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Thomas H. Cook
Brokenheart Hill - 1995
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc
Paris : Le Seuil, août 2016
316 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-02-117667-4
Coll. "Policiers"

À l'ombre des jeunes garçons en pleurs

Les années 1960, le sud des États-Unis. Bien évidemment il y a les luttes contre la ségrégation des Noirs mais la petite ville de Choctaw, en Alabama, semble éloignée de ces luttes. Ben est au lycée où il est rédacteur en chef du journal. En même temps, ce sont les émois adolescents. La belle Kelli, qui vient d'arriver en ville, est ambivalente et va déchaîner les passions. Ben l'aime mais elle le considère comme son ami seulement, tout en l'embrassant ou le frôlant. D'autres lui tournent autour, auréolés du prestige des vainqueurs sportifs de l'école ou comme Lyle, la tête brûlée, qui a été exclue du lycée et est violemment raciste. La mise en scène comme spectacle de fin d'année de Roméo et Juliette exacerbe les passions. Un article de Kelli sur les manifestations raciales dans les autres villes du Sud renforce cette atmosphère de terreur. Aussi, lorsque Kelli est retrouvée morte dans les collines et que Lyle a été vu, avec du sang sur les mains, l'enquête est-elle vite menée. Nouveau récit, nuvelle époque. Nous nous retrouvons trente ans après ces faits. Ben est devenu le médecin de la petite ville et connaît bon nombre des secrets honteux que chaque famille cache. Mais pour son ami, Ben est aussi celui qui détient la clé de l'affaire Kelli. Au moment où une plaque commémorative va être placée pour rappeller Kelli, car tous pensent qu'elle a été tuée à cause de ses prises de position en faveur des Noirs, Ben voit revenir à la mémoire tout ce passé.
Cet ancien roman de Thomas H. Cook est donc constitué autour de ce mouvement de balancier entre le présent et le passé. Le regard de Ben constate les dégâts de l'âge, des ambitions ratées, des rêves avortés. Évidemment, Kelli morte en pleine fleur de l'âge est parée de toutes les vertus, même si peu à peu se dessine le portrait d'une adolescente un peu allumeuse, expérimentant ses pouvoirs de séduction mais ne sachant comment les maîtriser. Une suite de rebondissements finaux fait découvrir une vérité bien éloignée de celle que le lecteur attendait. C'est là, dans le détail, le glissement de sens, le léger décalage du regard que le style de Thomas H. Cook, toute en finesse, fait mouche, transformant la certitude du lecteur en doute et en perplexité, autant que la réalité transforme les rêves des personnages en autant de clichés romantiques surannés. Sur les hauteurs du mont Crève-Cœur ressemble au mariage étrange qu'un auteur de polars aurait conclu avec Marcel Proust, tant il joue sur les intermittences du cœur, sur la jalousie et la volonté de possession, et sur la mémoire, sur l'histoire d'une ville hantée par le "fantôme" d'une jeune fille en sang dans les collines entourant la ville.

Citation

Et là, tissé quelque part, une blessure en infectant une autre qui en entraînait une autre, le sombre tracé de la longue veine de ce mal qu'on n'a pas voulu.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 10 février 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page