Projet Callidus

Dans sa tête, elle a déjà le début de son article : elle va comparer l'effet de ces yeux bleus à celui d'un coup de poing au milieu de la figure.
Patrícia Melo - Feu follet
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Projet Callidus

Scientifique - Complot MAJ mardi 24 janvier 2017

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Nikki Owen
The Killing Files - 2016
Traduit de l'anglais (Irlande) par Cindy Kapen
Paris : Super 8, novembre 2016
422 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-37056-027-8

De Charybde en Scylla

Vous êtes une jeune fille basque atteinte du syndrome d'Asperger, mais comme vous n'êtes pas dans un film américain avec Dustin Hoffmann, vous avez été élevée dans le cadre d'une expérience secrète, appelée le Projet dont le but est de vous former pour que vous soyez capable de percer tous les codes, mêmes les plus hermétiques. Lorsque vous avez compris que le Projet était secret et nuisible, vous vous êtes enfuie mais, à présent, alors que vous vous reposez tranquillement dans une banlieue espagnole, l'une des médecins du Projet vient vous rechercher, et vous devez reprendre votre fuite...
Le roman de Nikki Owen est composé de chapitres alternés qui en cassent sa structure linéaire. D'une part, nous avons des passages autour de l'héroïne qui doit lutter et sa fuite jusqu'à la maison familiale. De l'autre, la façon dont la situation se retourne et où le passé de l'héroïne se dévoile dans un huis clos familial, histoire de boucler la boucle. L'atmosphère de suspense qui pourrait être augmentée par rapport à une simple option chronologique disparaît à cause des titres de chapitres qui annoncent la péripétie principale par un compte à rebours.
Nikki Owen a conçu son intrigue en une trilogie dont Projet Callidus est le deuxième volet. Bien souvent dans les trilogies, cet épisode représente la partie molle de l'histoire, et c'est ici encore le cas. On assiste à une description lente et détaillée des deux tentatives de fuite du Dr Maria Martinez. Lorsqu'elle ne court pas, elle est attaquée et droguée, et se démène pour s'en sortir. Il y a bien quelques remarques qui décrivent la façon de fonctionner des personnes atteintes du syndrome d'Asperger, mais l'ensemble du roman, à l'instar du personnage principal, tourne un peu en rond : des rappels du premier épisode, une suite de révélations sur le passé, et de la paranoïa. Il faudra donc attendre le troisième roman afin de pouvoir se faire une idée plus nette - et peut-être plus enthousiaste - de ce qu'a voulu nous faire partager Nikki Owen.

Citation

Le son de mes propres cris vibre à travers la pièce et la douleur devient si intense que je finis par perdre connaissance.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 24 janvier 2017
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page