Furie divine

Le type était en train d'éplucher des livres d'histoire avec ses lunettes sur le nez et, l'instant d'après, il se retrouve face au cadavre déchiqueté d'une jeune femme.
Dan Waddell - Code 1879
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Roman - Espionnage

Furie divine

Religieux - Braquage/Cambriolage - Terrorisme - Scientifique MAJ jeudi 29 décembre 2016

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

José Rodrigues dos Santos
Furia divina - 2009
Traduit du portugais par Adelino Pereira
Paris : HC, mai 2016
542 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-35720-256-6

Allah bombe atomique

Dans la liste des auteurs de thrillers auxquels on est habitués, on s'attend toujours à découvrir de grandes pointures venues des grands pays qui comptent au point de vue international. Aussi, est-ce une nouveauté que de trouver depuis quelques années dans ce panorama José Rodrigues Dos Santos, un auteur portugais qui s'est inspiré des travaux de Dan Brown pour proposer des thrillers autour d'énigmes historiques ou para-scientifiques. Écrit en 2009, mais traduit aujourd'hui, Furie divine joue aussi avec des thèmes bien dans l'air du temps avec un attentat islamiste derrière lequel se cache plutôt l'ombre d'Oussama Ben Laden et d'Al Qaïda que celle plus tentaculaire de ceux qui se revendiquent de l'État islamique.
Le récit se construit en deux intrigues parallèles qui vont se rejoindre inévitablement au final. D'un côté, nous allons suivre le héros récurrent de José Rodrigues Dos Santos. Tomás Noronha est un universitaire spécialiste de cryptographie contacté par Frank Bellamy, directeur des Sciences et de la Technologie de la CIA, pour intégrer un groupe de réflexion et d'action surveillant les menaces liées au nucléaire. Circonstance hasardeuse, ce même Tomás Noronha reçoit un appel à l'aide de l'un de ses anciens étudiants. Ce dernier est au Pakistan où il a intégré une cellule terroriste dont il veut s'extraire. En parallèle, nous allons suivre le parcours d'Ahmed, un jeune Égyptien qui peu à peu va devenir un dangereux terroriste recherché. C'est l'occasion pour l'auteur de montrer comment on devient un terroriste en toute bonne conscience, comment les textes coraniques sont utilisés, comment se met en place une idéologie logique, une interprétation des textes qui ne doit pas à la méchanceté de ses lecteurs croyants, mais à une lecture bien rationnelle. Le rappel des informations ressemble beaucoup à ce que certains appelleraient aujourd'hui de l'islamophobie car il décrit le côté "sombre" de l'Islam. Tout cela est extrêmement manichéen mais construit avec soin. Servi par une documentation précise, le roman perd un peu en suspense et en intrigue pour être principalement une machine à donner des informations (nous laisserons chacun juger de la fiabilité des dites informations) en laissant en arrière-plan l'idée d'une histoire romanesque.

Citation

La démocratie prévoit la liberté de religion, notamment le droit de changer de religion, mais c'est contraire à l'Islam, comme tu le sais.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 29 décembre 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page