Le Songe de l'astronome

Je sais qu'on ne doit jamais haïr un groupe de personnes, mais je hais les accros à la meth. Désolé, mais c'est ainsi. Les accrocs à la meth ont brûlé tant de leurs neurones que, s'ils se présentaient au Congrès, ils seraient capables de se faire élire.
Don Winslow - Missing : New York
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 17 février

Contenu

Roman - Policier

Le Songe de l'astronome

Historique - Énigme - Assassinat MAJ mardi 13 septembre 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 7,1 €

Thierry Bourcy & François-Henri Soulié
Paris : 10-18, septembre 2016
264 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-264-06785-2
Coll. "Grands détectives", 5147

Mystères à la cour de Prague

Tycho Brahé, devenu propriétaire de l'île de Ven par la grâce de Frédéric II de Danemark, gouverne d'une main de fer. Il double les impôts et ferme les yeux sur les exactions de sa milice qui suscitent la haine et la volonté de vengeance. Aussi, quand Christian IV arrive sur le trône, il contraint le savant à trouver refuge ailleurs. Sa renommée lui ouvre des portes et Rodolphe II de Habsbourg l'accueille à sa cour de Prague. En 1601, les préparatifs vont bon train car le prince a convié nombre d'invités pour célébrer les découvertes du savant et entendre la description du cosmos telle qu'il la conçoit. Celui-ci propose une théorie mi-figue, mi-raisin, ne voulant pas s'attirer les foudres du représentant du Vatican, l'inquisiteur qui a mené Giordano Bruno au bûcher, il y a un an. Après un repas fastueux, un récital donné par une cantatrice peu farouche qui répond bien volontiers aux avances du Prince, ce dernier veut l'horoscope demandé le matin à Tycho pour être sûr de la faveur des astres. Or l'astronome s'est éclipsé et demeure introuvable. C'est le capitaine de la garde, Josef Kassov, chargé de la sécurité, accompagné de son neveu, qui découvre dans la "salle des Abominations" le savant inanimé. Le médecin subodore un empoisonnement, diagnostic confirmé quelques instants plus tard par la mort d'une lingère chargée d'emporter les vêtements souillés de Tycho. Elle a bu dans la petite fiole qu'il avait toujours sur lui, contenant une boisson soi-disant magique. Or, Kassov, qui craignait une intrusion a fait garder toutes les issues. Personne n'a pu sortir. Le coupable est toujours dans les lieux. Commence alors un huis-clos où se déchaînent les passions et où les révélations se succèdent à un rythme soutenu...

La base de ce roman policier historique s'appuie sur une incertitude quant aux causes du décès de Tycho Brahé, un personnage authentique, fascinant par son parcours. C'est également la découverte de la vie au sein du palais des Habsbourg, à Prague, l'existence et le rôle des scientifiques et des artistes dont le prince s'attachait les services. Thierry Bourcy et François-Henri Soulié conçoivent une intrigue policière structurée avec soin, ménageant avec art le suspense, les péripéties et les coups de théâtre. Ils mettent en scène, pour servir leur récit, une galerie de personnages hauts en couleur, mêlant facétieusement et adroitement fiction et réalité. Corrélativement, ils montrent que, malgré les fêtes, les démonstrations scientifiques, les approches sensuelles, les rapprochements sexuels, la politique n'est jamais loin.
À cette époque nombre de sciences, dont l'astronomie, évoluent grâce à quelques esprits observateurs et éclairés qui ne se contentent pas de la présentation simpliste défendue par une Église romaine campée dans une intransigeance outrancière pour ne pas fragiliser les dogmes sur lesquels elle s'était bâtie. Quelques savants passaient outre et prenaient tous les risques. D'autres empruntaient des voies médianes ménageant "la chèvre et le chou". C'est le cas de Tycho Brahé qui a établi une théorie lui permettant d'asseoir sa réputation de scientifique tout en le mettant à l'abri du bûcher ou de l'abjuration.
Les auteurs mettent aussi en lumière les contraintes auxquelles étaient soumis ces scientifiques, ces artistes pour conserver la sécurité de leur statut à la cour, l'assurance d'un clôt et d'un couvert, une protection face à d'éventuels détracteurs que leurs œuvres pourraient irriter, comme l'Inquisition, par exemple.
Avec Le Songe de l'astronome, Thierry Bourcy et François-Henri Soulié signent un roman passionnant, érudit, riche en informations, en personnages remarquables rompus aux manipulations qui ont cours dans les coulisses du pouvoir.

Citation

En écoutant Sophia, il avait eu l'impression de soulever un pan d'un sombre tissu dissimulant des intérêts divergents, des conflits, des jalousies, des intrigues. Et sans doute n'était-il pas au bout de ses surprises...

Rédacteur: Serge Perraud lundi 29 août 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page