Orgasme

À cran, Dessaignes débarqua le soir suivant chez Big Steve, pour trouver une maisonnée en éruption. Ce qui le calma. Rien de tel que le démon des autres.
Thierry Marignac - Renegade Boxing Club
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 15 novembre

Contenu

Roman - Noir

Orgasme

Social MAJ jeudi 09 juin 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Chuck Palahniuk
Beautiful You - 2014
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Clément Baude
Paris : Sonatine, mars 2016
266 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-35584-360-0

Jusqu'au bout de nos rêves les plus fous

Dans notre campagne lointaine, dans nos HLM de banlieue, dans nos petites villes de province étouffantes nous regardons de loin les stars et autres people qui se mettent en scène sur le devant des magazines et dans nos tubes cathodiques pas très catholiques. C'est une procession de vies de paillette et de luxe avec de si belles filles et des garçons si charmants que l'on imagine (ou que l'on veut imaginer) que tout est fabuleux. C'est sans doute ce que pense la jeune Penny Harrigan, avocate pour l'instant surtout chargée d'aller chercher les cafés et de ramener des chaises pour les réunions. Aussi lorsque son cabinet doit s'occuper du divorce du magnat des médias, Linus Maxwell, et de sa compagne, la vedette multi-oscarisée, Alouette, son corps et son esprit frétillent. Le rêve continue lorsque, dans les couloirs, Linus Maxwell lui sourit et l'invite à diner. Comment ne pas succomber ? Surtout que c'est un homme galant, tendre et séduisant. Aussi, Penny Harrigan n'écoute pas forcément les remarques d'Alouette qui lui conseille de se méfier. Peu à peu, Linus Maxwell va utiliser Penny Harrigan comme objet d'expérience sexuelle. Mais attention ! Linus Maxwell n'est pas un pervers. Au contraire, il se sert d'instruments de mesure et de gadgets divers et variés afin qu'elle ait les meilleurs orgasmes du monde ! Peu à peu la réalité se dessine : le multi-milliardaire Linus Maxwell va lancer une nouvelle collection d'objets pour développer le plaisir féminin. Mais derrière cette idée qui pourrait enthousiasmer bien de nos lectrices, se cache de bien terribles plans machiavéliques...
Il faut connaître le style alerte et ironique, destructeur et nihiliste derrière des allures d'enfants sages de Chuck Palahniuk. Orgasme n'échappe pas à la règle. À partir d'un événement que l'on pourrait croire anodin, c'est une attaque en règle contre la quête du plaisir, les besoins liés à la consommation de masse. Penny Harrigan a, par exemple, une colocataire qui en goûtant les produits se renferme dans sa bulle de joie et se suicide à petits feux en se consumant dans son lit. Passent en filigrane la horde des avocats, le divorce avec forte pension alimentaire, les magazines people, la jet set, le besoin de gourou, la soif absolue de posséder qui fournit des scènes hallucinées de bagarres devant les magasins ou la fuite dans les sommets himalayens pour rencontrer une vérité "bio". Véritable jeu de massacre, Orgasme est un rêve cauchemardeux, une folie logique poussée jusqu'au bout, avec démesure, comme un conte voltairien, comme une version du XXIe siècle de Candide ou l'Optimisme.

Citation

L'hélicoptère qui déposait une super-célébrité sur le toit de l'immeuble pendant qu'en bas cette beauté traumatisée se précipitait hors de l'immeuble : ce jour-là les associés procédaient aux auditions dans le cadre de la grosse affaire de pension alimentaire.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 09 juin 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page