Rocambole et le spectre de Kerloven

Pour un bled comme Dalet, le foot est comparable à la perfusion d'un malade à l'hosto. Ça maintient en vie à défaut de guérison et ça entretient l'espoir jusqu'au miracle toujours possible.
Jean-Paul Nozière - Cocktail molotov
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

Roman - Aventure

Rocambole et le spectre de Kerloven

Enlèvement - Terrorisme - Superhéros - Complot MAJ lundi 22 février 2016

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

À partir de 11 ans

Prix: 5,7 €

Michel Honaker
Scénario adapté de l'œuvre de Pierre Alexis Ponson du Terrail
Jame's Prunier (illustrateur)
Paris : Gallimard jeunesse, novembre 2015
176 p. ; illustrations en noir & blanc ; 18 x 13 cm
ISBN 978-2-07-066906-6
Coll. "Folio junior", 1740

Pastiche breton

Ce joli roman d'aventure très enlevé se déroule au XIXe siècle. Si elle débute à Paris avec un orphelinat tenu par des sœurs, l'enlèvement d'une jeune fille et une course-poursuite nocturne dans les rues entre une calèche et un cavalier sans tête, c'est en Bretagne que se déroule l'essentiel de cette intrigue mouvementée et riche en rebondissements. Michel Honaker a fait sien le personnage de Rocambole, imaginé par Ponson du Terrail. Le pastiche rocambolien est en place et il situe dans la pure veine des romans feuilletons de l'époque, de ce que l'on se faisait lire parce que l'on ne savait pas lire au coin de la rue par le plus lettré de nos compagnons de passage. S'y ajoute de très jolies illustrations en noir et blanc de Jame's Prunier.
Donc Fauvette a été enlevée par les odieux Habits Noirs à la solde du non moins odieux mais encore plus machiavélique Sir Williams. Lui, il a tout du fourbe. Et c'est génétique. Son père a trompé une jeune noble insouciante dont il a eu un enfant, Sir Williams. Et ce Sir Williams a pour demi-frère le comte de Kergaz marié à la comtesse de Kergaz qui a elle-même été trompée par Sir Williams. Vous suivez ? Vous n'êtes pas au bout de votre peine parce que l'ombre de ce diable et généreux Rocambole plane. C'est lui le cavalier sans tête du début. Mais faut avouer qu'il n'en manque pas, de tête, ni même d'audace. Motivé comme jamais à l'idée de contrecarrer les mauvais projets des Habits noirs, il se dresse sur leur chemin : il a été le bras droit un temps de Sir Williams avant de se transformer en justicier incompris. Non content de sauver Fauvette de leurs griffes, il l'amène en sécurité au château du comte de Kergaz. Là-bas, la comtesse est morte de mélancolie. Le comte se meurt de mélancolie. Les araignées de Malaisie hantent un étage. Un piano joue tout seul. Des fantômes errent la nuit. La malédiction qui semble peser sur les lieux fait fuir tout le monde et pourtant des Habits Noirs sont là pour surveiller les moindres faits et gestes.
Inutile de chercher à percer les nombreux mystères de ce roman. Il vaut mieux le lire. Il faut avant tout admettre que notre raison va être elle aussi mise à rude épreuve. Il y aura de nombreux rebondissements, des combats à l'épée, des passages secrets, des crabes qui se promènent, des prisonnières sans espoir et même des coups de canons. L'aventure avec un grand "A" !

Citation

Ils firent volte-face. La vision de Rocambole sortant du mur par une porte dérobée leur causa une si vive émotion qu'ils portèrent la main aux pistolets qu'ils avaient à la ceinture.

Rédacteur: Julien Védrenne lundi 22 février 2016
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page