La Promesse du feu

Il considéra les grands yeux terrorisés et la bouche ouverte qui essayait désespérément d'avaler un peu d'air tiède. Navré, fit Gabriel , compatissant. Il lui brisa la nuque.
Laurent Guillaume - Doux comme la mort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 21 septembre

Contenu

Roman - Thriller

La Promesse du feu

MAJ jeudi 22 octobre 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Mikaël Ollivier
Paris : Albin Michel, septembre 2009
406 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-226-19240-0
Coll. "Spécial suspense"

Un livre tout feu tout flamme

Tiffany, une jeune photographe à la crinière rousse comme le feu, réalise des clichés de première dans la garrigue en flamme. Non loin de là, son amant rôtit dans son 4 x 4. Au-dessus d'elle, Târiq (son futur nouvel amant), aux commandes d'un Canadair lui ouvre une brèche salvatrice. Peu après, gravitent autour de Tiffany Guillaume et Damien, l'un flic, l'autre gendarme. L'amant a été tué. Par qui ? Târiq figure en tête de liste. Tiffany aussi. Car on meurt souvent brûlé dans sa famille. Et puis il y a ces histoires qui remontent à l'adolescence de Tiffany et qui continuent de la hanter.
Mikaël Ollivier nous plonge dans un thriller brûlant dans tous les sens du terme. Il y a bien sûr ce feu qui galope et s'éternise autour de Marignane. Et puis aussi cette remontée aux sources de l'enfance et ce que cela a d'incidence sur des vies d'adultes, bien souvent bouleversées. De Târiq à Tiffany en passant par Damien et Guillaume. Pour l'un, c'est la rencontre avec une bande de fachos et l'impression que laisse un père qu'il juge lâche. Pour un autre, c'est cette fuite du giron familial en épousant une fille qu'il n'aime pas. Pour une autre encore, c'est cette cousine à qui on a juré une éternelle fidélité et qui meurt dans un incendie. Enfin, pour le dernier, c'est le souvenir de cette fille qui l'a soudainement embrassé dans les ruines d'un château. Rien n'est anodin. Tout est brûlant... surtout l'amour. Un roman intense psychologique et noir.

Nominations :
Prix des lecteurs de Villeneuve lez Avignon 2010

Citation

L'assassin était ressorti du fossé, ému aux larmes, la poitrine dilatée par une joie presque douloureuse, le regardant prendre sa liberté au-delà du brasier du 4 X 4 dont s'échappait une dense fumée noire et rousse.

Rédacteur: Julien Védrenne samedi 26 septembre 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page