La Position du tireur couché

Mais ce n'était pas suffisant : le notaire a précisé qu'elle devait se rappeler d'une chose, avant tout, c'est qu'il avait aidé sa mère à obtenir ce poste d'agent de service au collège etqu'il pourrait l'aider dans le sens contraire, si tu vois ce que je veux dire, a-t-il poursuivi en jouant avec sa clé de contact, qui s'agitait à l'extrémité de ses doigts, sous les yeux de Clémence.
Yves Ravey - Un notaire peu ordinaire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 16 août

Contenu

Roman - Noir

La Position du tireur couché

Social MAJ jeudi 11 décembre 2008

Note accordée au livre: 6 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 5,5 €

Jean-Patrick Manchette
Paris : Folio, octobre 1998
198 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-07-040640-1
Coll. "Policier", 4

Chronique

Martin Terrier est un mercenaire, un homme de fortune, un tueur à gages. Il n'a qu'un but : amasser une petite fortune en dix ans avant de retrouver la femme qu'il aime et partir sous d'autres tropiques. Malheureusement, la vie est plutôt mal faite. On n'arrête pas tout comme ça, d'une part, et il est faux de penser que les autres vous attendent dix ans, d'autre part. Martin se retrouve avec des tueurs italiens à ses basques qui le plongent dans un bain d'hémoglobine, lui qui rêvait de belles plages chaudes. Manipulé de bout en bout, il est obligé de retourner à Paris pour régler une bonne fois pour toutes ses comptes avec ses anciens commanditaires. Dernière manœuvre désespérée d'un homme désabusé, poussé à sortir de son terrier.
Le style est incisif, Manchette tranche dans la vie avec un scalpel qu'il manie à la perfection. Martin Terrier est un oignon qui perd peu à peu toutes ses peaux jusqu'à ce qu'il ne reste rien de lui. Quand il y a oignons, il y a pleurs. Eh bien là, non. Et c'est ça le pire dans cette histoire : Terrier est un pauvre gars idéaliste, qui a fait fausse route. Attachant au début, il devient répugnant. Alors, qu'il profite de cette seconde chance qui s'offre à lui, loin des hommes.

Citation

Un homme qui ne parle pas, on ne peut plus savoir s'il est intelligent ou bien stupide.

Rédacteur: Julien Védrenne vendredi 22 août 2008
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page