À de très rares exceptions, un homme de devoir ne s'habitue jamais totalement à tuer. Quand il doit s'y résoudre, il lui faut alors se dominer, être capable de laisser sa peur à distance pour pouvoir assumer la responsabilité dont il a la charge.
Mathias Bernardi - Après les hommes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 26 mai

Contenu

-

MAJ jeudi 01 janvier 1970

Note accordée au livre: 0 sur 5





Prix: 0 €

,

Chronique

Rédacteur: jeudi 01 janvier 1970
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page