Le Mystère de Lucy Lost

- De nos jours, les gens sont trop pressés. Si vous voulez vivre vieux, prenez votre temps. - Si je n'étais pas si pressé, je vous aurais expliqué que c'est exactement le contraire.
Elmore Leonard - Cat Chaser
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 15 octobre

Contenu

Roman - Guerre

Le Mystère de Lucy Lost

Psychologique - Huis-clos - Disparition MAJ lundi 04 mai 2015

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 11 ans

Prix: 15,5 €

Michael Morpugo
Listen to the Moon - 2014
Traduit de l'anglais par Diane Ménard
Paris : Gallimard jeunesse, avril 2015
448 p. ; illustrations en noir & blanc ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-066420-7
Coll. "Roman junior"

Mémoire torpillée

Angleterre, mai 1915. Les répercussions de la Première Guerre mondiale sont durement ressenties partout, y compris dans le reculé archipel des Scilly. Les corps des enfants du pays tombés au champ d'honneur sont accueillis par des insulaires incrédules de voir le grand monde envahir ainsi leur quotidien de paisibles pêcheurs. L'horreur et l'incompréhension prennent une toute nouvelle envergure avec le torpillage du Lusitania, ce paquebot gigantesque parti de New York et qui ne mènera jamais à destination des centaines de passagers, non loin de leurs côtes. Parmi eux, la jeune Merry, embarquée avec sa mère pour rejoindre son père blessé et convalescent en Angleterre. Mère et fille n'ont pas hésité, malgré les menaces allemandes relayées dans les médias de couler tous les bâtiments tentant de rallier un port britannique, à faire leurs bagages pour rejoindre l'homme de leur vie. Deux destins parmi tant d'autres brisés par une guerre qui s'intensifie en cette année 1915. C'est dans ce contexte bien morose et largement dominé par le pessimisme qu'une petite fille est découverte seule et hagarde sur l'une des îles de l'archipel par Alfie et son père. Partis pêcher en mer, ils ne se doutent pas à quel point la découverte de cette enfant amnésique va bouleverser leur vie et celle de leur communauté.
Alfie est un jeune adolescent qui déteste aller à l'école et se passionne pour le métier de son père, pêcheur. Habitant sur l'archipel des Scilly, il préfère vivre au grand air et ramener à sa mère des prises qu'elle leur cuisinera ensuite. Bien que celle-ci tente – vainement – de lui faire comprendre que la fréquentation des bancs de l'école est indispensable pour son avenir, il s'obstine à toujours trouver plus passionnant à faire. Et c'est à l'occasion de l'une de ces escapades clandestines en compagnie de son père (qui comprend tout à fait le désintérêt de son fils pour les études) qu'il découvre sur une île supposée maudite une petite fille apeurée, mutique et amnésique arrivée là nul ne sait comment. Ramenée dans leur foyer, elle y est accueillie et devient rapidement la fille que les parents d'Alfie n'ont jamais eue. Un bonheur réel mais tempéré par l'absence de souvenirs et le silence constant de la petite fille, qui a seulement prononcé le mot "Lucy" lors de son sauvetage. Si la famille lui prodigue tout l'amour et les soins dont elle a besoin pour se remettre physiquement, son état psychologique inspire les craintes de ceux qui l'aiment et la suspicion des autres : cette enfant ne pourrait-elle pas être une espionne allemande envoyée là pour surveiller les côtes britanniques ? La peur et la rumeur vont rapidement se répandre sur les îles de l'archipel, faisant de la vie de la famille et de sa jeune protégée un enfer : brimades, représailles, mise à l'isolement... rien ne leur est épargné et ce alors même qu'aucune certitude n'a lieu d'être : Lucy reste résolument silencieuse, ne semblant pas toujours comprendre ce et ceux qui l'entourent. Qu'importe, elle aime la musique et les balades à cheval avec Alfie et rien ne la détournera de ces plaisirs simples, et elle aime Alfie. Alfie qui fera tout pour protéger Lucy et lui permettre de surmonter le traumatisme qui la tient enfermée dans ce monde de silence. Lorsque les amis, voisins et camarades de classe d'hier deviennent les pires ennemis, quand la solidarité d'une communauté insulaire se mue en hostilité, lorsqu'une île sauvage et superbe devient une prison, seul l'amour et l'affection peuvent rendre la vie possible et surmonter les pires épreuves.
Michael Morpurgo revient sur le terrible torpillage du Lusitania qui, quelques années après le naufrage du Titanic, choqua le monde entier et fit des centaines de victimes, dont de nombreuses familles. Cet épisode, pas toujours très connu, a pourtant marqué cette époque et illustre les lourdes pertes civiles consenties par ce premier conflit mondial. L'histoire poignante de Merry et de Lucy est admirablement développée par l'auteur, qui dépeint avec justesse et force détails la vie de la communauté insulaire des Scilly, typique des villages de pêcheurs de l'époque, et se penche sur l'intrusion de cette guerre qui semblait jusque-là lointaine mais qui brusquement et violemment fait irruption dans leur vie. C'est donc un récit passionnant et émouvant, richement documenté et extrêmement bien écrit que nous offre Michael Morpurgo, l'une de ces lectures au fil des pages desquelles on apprend beaucoup sur l'Histoire et la psychologie humaine sans jamais s'ennuyer.

Citation

Elle sentait par-dessus tout qu'elle devait apprendre à connaitre cette enfant, à devenir son amie pour calmer ses angoisses, de quelque nature qu'elles soient. C'était la peur, elle en était sûre, qui était à l'origine des difficultés de Lucy. Si l'on parvenait à chasser ses craintes en lui témoignant de la confiance et de l'amitié, se disait-elle, Lucy retrouverait peut-être sa mémoire et sa voix.

Rédacteur: Catherine Thiéry samedi 02 mai 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page