Piégés

Mon grand, continue celui qui enfonce la lame dans sa gorge, ton argent, je n'y toucherais pour rien au monde.
Nicolas Cluzeau - Chasses olympiques
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 29 octobre

Contenu

Roman - Thriller

Piégés

Fantastique - Historique - Trafic MAJ mardi 24 mars 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 9,9 €

Anne Fakhouri
Paris : Rageot, février 2015
246 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-7002-4734-3
Coll. "Thriller"

Héritage fantôme

Darius et Samuel sont amis, et si leurs liens sont si forts, c'est en partie parce qu'ils partagent un don : ils "sentent" les âmes égarées dans le monde des vivants. Complémentaires, ils ont appris à conjuguer leurs compétences pour détecter, convaincre (ou forcer) et faire "passer" les fantômes croisés dans leur propre monde. Pas toujours évident puisque certains d'entre eux ont pour objectif de continuer à arpenter le monde des vivants, voire les harceler et leur donnent du fil à retordre. Ils sont depuis leur rencontre mouvementée (Hantés, Rageot 2013) accompagnés par Joanna, la petite amie de Darius et génie de l'informatique. Lorsque celle-ci, après un silence inaccoutumé durant l'été, les appelle au secours via des messages codés, ils comprennent que la situation doit être bien grave : la jeune fille, indépendante et au caractère bien trempé, ne demanderait jamais d'aide si la situation n'était pas déjà désespérée. Et les garçons ne sont pas au bout de leurs surprises : le temps défile différemment pour les esprits que pour les vivants, mais n'atténue pas la violence du ressentiment. Joanna a en effet été envoyée par son oncle dans une institution pour jeunes héritiers fortunés où la discipline est militaire, les punitions disproportionnées et les autres pensionnaires redoutables. Mais, et Darius et Samuel ne vont pas tarder à s'en apercevoir, la principale difficulté de cet établissement est générée par les ondes nauséabondes, noires et angoissantes de la multitude de fantômes bloqués sur place. Sensible à leur présence, Darius en est physiquement malade ; Samuel enquête donc seul, tout en faisant profil bas pour ne pas griller sa couverture (il a intégré l'établissement sous une identité d'emprunt) et découvre rapidement que l'histoire attachée au lieu est largement entachée de drames humains. Nazisme, spoliation de biens juifs durant la Seconde Guerre mondiale, trahisons, recel, ambitions démesurées et assassines... Le jeune homme met les pieds dans un univers figé dans le temps et dans lequel les fantômes (dont beaucoup sont issus de la même famille décimée) ressassent depuis des décennies leurs envies de vengeance et leur soif de liberté. Des créatures d'autant plus redoutables qu'elles n'ont plus rien à perdre : Samuel, Darius, Joanna et Iris, qu'ils ont rencontrée sur place, vont en faire les frais et affronter des situations bien plus dangereuses que toutes celles qu'ils avaient pu imaginer. Une aventure qui, si elle ne les tue pas, devrait les rapprocher... À moins que ce ne soit plus compliqué que cela...
Anne Fakhouri parvient, tout comme dans Hantés, à mixer dans une intrigue intéressante paranormal et thriller historique ; une performance qui semble donc être la caractéristique principale de cette série. Pour autant, les codes sont tellement brouillés que le lecteur peut avoir du mal à discerner le monde réel du monde des esprits. À force de se demander où se situe la frontière, il peut perdre patience, voire décrocher. Pour autant, ceux qui ont aimé les premières aventures de Darius, Samuel et leurs "Ex" (comme "Ex-vivants") retrouvent dans ce tome les mêmes points forts : qualité de l'écriture et de l'enquête, mise en scène du suspense, ancrages parallèles dans le monde des esprits et celui des vivants, mystères et faux semblants, mais surtout volonté de l'auteur, Anne Fakhouri, de développer son intrigue à l'ombre d'un fait historique dont elle se fait largement l'écho. La spoliation des biens juifs durant l'occupation nazie de l'Europe et les enquêtes menées aujourd'hui encore pour les retrouver et les restituer aux héritiers est ici un thème central, détaillé dans les grandes lignes, et qui donnera à n'en pas douter aux lecteurs l'envie d'en apprendre plus. Bilan en demie teinte cependant pour ce deuxième volet, dont le dénouement (quelque peu brouillon et emmêlé) en appelle incontestablement un troisième.

Citation

Une lutte acharnée se répercute en ondes nerveuses sous son crâne. L'esprit de l'Ex tente de prendre le dessus mais celui de Samuel lutte âprement pour sa survie. Il ne sait plus ce qu'il se passe dans le monde réel.

Rédacteur: Catherine Thiéry lundi 23 mars 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page