Cinq fusils à l'ouest

Là où ils voyaient des mines et ce qu'ils appelaient le progrès, les éleveurs voyaient autre chose. Ils voyaient des routes qui couperaient leurs pâturages, des camions qui effraieraient leurs rennes, des accidents lorsque les animaux devraient traverser les routes.
Olivier Truc - Le Dernier Lapon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 19 novembre

Contenu

DVD - Western

Cinq fusils à l'ouest

Braquage/Cambriolage - Guerre MAJ jeudi 29 janvier 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 16,99 €

Roger Corman
Five Guns West - 1955
Patrick Brion (présentation)
Paris : Sidonis, janvier 2015
1 DVD VF-VOST Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Western de légende"

Cinq salopards

Cinq fusils à l'ouest est un western qui inaugure avant tout la carrière de réalisateur de l'immense directeur et producteur de films de série B. Roger Corman (certes plus connu pour ses adaptations des nouvelles d'Edgar Allan Poe et ses films d'horreur). En cette année 1955, prolifique pour le western, avec une économie de moyens évidente, il propose une trame classique, antichambre des Douze salopards et de La Horde sauvage, avec cinq meurtriers amnistiés et enrôlés de force dans l'armée sudiste en manque d'hommes. Le film est tourné en neuf jours ! À leur tête, Govern Sturgess (John Lund). Leur but : retrouver une diligence dans laquelle se trouve un agent des Confédérés passé à l'Union, menée par des nordistes, à une halte. Leur récompense : les trente mille dollars en or qu'elle transporte. Pour ce faire le groupe, composé d'un trafiquant de bétail, d'un joueur malhonnête et de deux frères psychopathes tueurs de grands chemins, doit franchir en trois jours un territoire inhospitalier arpenté par les Comanches. Durant la traversée, les tensions s'exacerbent, des rapports d'influence sur fond de pacte et de traitrise s'inversent. L'arrivée à la halte un peu après le premier tiers du western permet l'apparition de Dorothy Malone, l'actrice du film, celle qui le tient parfaitement en joue. L'attente de la diligence fera exploser le groupe. Bien sûr, la mission sera accomplie, le final sera à la hauteur des espérances avec un duel à un contre quatre qui propose quelques belles surprises. Mais plus étonnant : alors que nous sommes en 1955, que les affres de la guerre de Sécession s'éloignent, Roger Corman offre une victoire de prestige aux Sudistes. De plus, douze ans avant qu'il n'éclate à l'affiche de Mannix, le basketteur émérite Mike Connors propose une intéressante interprétation d'un tricheur aux cartes adepte de la gâchette... Tout ceci additionné au talent de cadrage de Roger Corman confère à ce petit et court western beaucoup d'attraits.

Cinq fusils à l'ouest (74 min.) : réalisé par Roger Corman sur un scénario de R. Wright Campbell. Avec : John Lund, Dorothy Malone, Mike Connors, R. Wright Campbell, Jonathan Haze...
Bonus. Présentation par Patrick Brion. Documentaire sur le western (25 min.). Bande-annonce. Galerie photos.

Citation

Si je comprends bien, nous n'avons qu'à faire un trajet à cheval de quatre jours en trois, traverser les plaines de l'État remplies d'Indiens à la recherche de scalps blancs, franchir les lignes de l'Union, attaquer une diligence escortée par les troupes Yankees, et ramener un traître jusqu'ici pour qu'il soit remis à la justice sudiste.

Rédacteur: Julien Védrenne jeudi 29 janvier 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page