Mission Malona

Contrairement aux tribunaux de première instance et surtout aux cours d'appel, la cour de cassation apparaît comme un monde bien réglé qui offre une justice efficace. Certes, ce n'est qu'une impression, car le monde n'est pas bien réglé et la justice n'est pas efficace. Mais c'est une expression agréable.
Gianrico Carofiglio - Le Silence pour preuve
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 15 novembre

Contenu

Roman - Policier

Mission Malona

Road Movie - Enlèvement - Mafia MAJ lundi 05 janvier 2015

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 15 €

Patricia Rappeneau
Plombières-les-Bains : Ex æquo, septembre 2014
166 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-35962-632-2
Coll. "Rouge"

Droit sur la cible

Lorsque le lecteur apprend que son détective vit en Bourgogne, il se dit que le roman va musarder sur les chemins viticoles, va goûter les petits et grands crus, sans compter les petits plats mitonnés. Et quand le roman débute par la visite dans les locaux du détective privé Nathan Malocène d'une jeune inconnue qui vient lui poser des questions d'ordre... privé alors qu'il est en train d'arroser ses plantes, cette première impression ne peut que s'accentuer. Pourtant, le récit va s'accélérer et lorgner de suite sur les thrillers américains : visite d'exécution, rapidité de l'intrigue, éléments qui s'enchaînent pour créer de la tension - enlèvement d'un enfant pour faire plier le détective, attaque d'un poste de police, flash-backs sur une mission en Afghanistan, liens sombres avec la mafia et les campements de gitans, relations familiales compliquées...
Mission Malona surprend par rapport aux deux autres romans que Patricia Rappeneau avait déjà consacré à son détective Nathan Malocène. Dans celui-ci, l'action prend le pas sur les considérations psychologiques ou sur des descriptions pour atteindre l'essence même du roman d'aventure. Dès le début, le personnage central est placé dans une situation qu'il ne peut maîtriser : kidnapping, méchants qui jouent de l'arme automatique et tirent sur ceux qui pourraient le soutenir, enquêtes compliquées qui ramènent au passé même du héros. Tout s'emboîte avec justesse, et souvent l'intérêt de l'action pure est de passer par dessus les petits manques narratifs (la complexité des liens familiaux des coupables et des victimes par exemple) pour créer de la force par les péripéties propres de l'histoire.
Mené tambour battant, sautant d'un raid dans les montagnes afghanes à un camp rom en train de brûler, du passé du héros à la course contre la montre pour retrouver un enfant (et l'auteur évite l'écueil de trop nous en dire pour éviter un effet de pathos lourd), Mission Malona remplit sa mission de divertissement pour un court récit qui se révèle être une bonne surprise.

Citation

En une minute à peine, tout avait été pulvérisé et, lorsque je me relevai, Ève et Dempsey avaient, eux aussi, le corps criblé d'impacts.

Rédacteur: Laurent Greusard dimanche 04 janvier 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page