Paloma. 1, Espionne avant tout !

Filez-moi un stylo et du papier, dit Raymond Wohr, je vais vous pondre une tout autre version. Quand les inspecteurs acceptèrent, le nigaud fondit en larmes.
Jonathan Kellerman - Les Anges perdus
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Bande dessinée - Espionnage

Paloma. 1, Espionne avant tout !

Anticipation - Pastiche - Braquage/Cambriolage - Road Movie MAJ jeudi 07 août 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 11,9 €

Mojojo (scénario), Ancestral Z (dessin)
Roubaix : Ankama, juin 2014
96 p. ; illustrations en couleur ; 25 x 17 cm
ISBN 978-2-35910-419-6

Agent bruyante

Ancestral Z et Mojojo nous proposent une bande dessinée d'espionnage hybride, suite de missions d'une agent secrète qui ne passe pas inaperçue très spéciale. Les histoires se passent en 1973 dans une uchronie où la technologie a subi une sérieuse avancée. Le tout avec des dessins naïfs qui vont chercher tant du côté du Douanier Rousseau que de Liechtenstein (une seule vignette mais qui met de belle manière en avant la chevelure de cette Paloma) pour mieux épouser les contours du pastiche. Les amateurs de DOFUS seront en terrain connu et apprécieront. Pour l'essentiel, les dessins rappellent fortement ceux de la bande dessinée de science-fiction des années 1970.
L'essai est plus que réussi, et le dessinateur s'amuse de cette contrainte voulue et choisie. Les pastiches et hommages sont nombreux. C'est tout d'abord à James Bond que l'on songe le plus facilement. Il y a l'agent CO2, les bases truffées d'ennemis et la Ferrari Modulo qui rappelle une certaine Lotus aux qualités sous-marines. Mais lorsque Paloma Crescendo part à Istanbul, l'aventure devient très Indiana Jones avec des hommes de mains presque sectaires. Puis quand il faut entrer secrètement dans des archives, les comics et surtout Batman sont de la partie. Pour illustrer le tout, les dialogues minimalistes sont légers avec un brin de machisme assumé à la S.A.S.
Paloma va de Charybde en Scylla et surtout de Suisse en Turquie en passant par la France et l'Italie. L'Italie, c'est normal car elle est membre à vie du G.I.S., le Global Italian Service, né de l'imagination fertile de trois hommes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dont son père, inventeur génial, qui lui a légué l'usufruit de la totalité de ses créations. Mais Paloma, qui aime le café ristretto, est une femme fatale particulièrement bien gaulée, fière de sa libido, célibataire endurcie, qui n'a pas les yeux dans sa poche droite, la langue dans sa poche gauche et les mains sur ses fesses. Elle choisit les missions qui l'intéressent, se mêle de tout et surtout de ce qui ne la regarde pas, peut compter sur Ada sa fidèle secrétaire et surtout sur Raakhi, une amie très chère, faussaire à ses heures perdues, qui habite le temple de Hon-Gurden.
L'histoire sobrement absurde et comique part dans tous les sens à partir du moment où Paloma sent un coup fourré ourdi contre sa personne sur fond de cryogénisation, et se conclue véritablement sans queue ni tête. Mais le lecteur n'en a que faire : exagérément exaspérante et exacerbée, Paloma l'a amusé l'espace d'une lecture plaisante (il faut apprécier l'usage qu'elle fait d'un soutien-gorge lorsqu'elle part à la poursuite d'un ennemi que la suivait, puis comment elle s'en sert pour lancer des loukoums avant de le laisser comme souvenir à un homme ébahi).
Une bande dessinée dans la lignée de ce que propose Ankama, originale et dépaysante, à laquelle on ne comprend pas tout, mais dont on attend la suite déjantée.

Illustration intérieure

La fabrique à saucisses n'est pas sans rappeler Prime Cut avec Lee Marvin...


Citation

Crois-en mon expérience, Paloma. La mission la plus périlleuse est de faire face à soi-même...

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 05 août 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page