La Brigade des fous. 3, White shadow

En signant finalement l'ordre qui expédiait les Cheyennes dans le sud, dans le lointain Territoire indien de l'Oklahoma, à travers les quinze cents kilomètres qu'ils avait tachés de leur sang, il s'était peut-être dit : 'Ils ne sont que cent quarante-neuf dans un pays qui compte tant de millions d'habitants...'
Howard Fast - La Dernière frontière
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 août

Contenu

Roman - Thriller

La Brigade des fous. 3, White shadow

Écologique - Enlèvement - Mafia - Trafic MAJ mardi 29 juillet 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 9,9 €

Philip Le Roy
Paris : Rageot, juin 2014
262 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-7002-4733-6
Coll. "Thriller"

Missions déglingos !

Mission après mission, les étranges membres de la Brigade des Fous – que nous vous avions déjà présentés précédemment – deviennent adultes et prennent conscience que leurs handicaps constituent une force. Plus que jamais déterminés à mettre leurs compétences hors du commun au service de la juste cause qu'est l'écologie, ils vont pourtant cette fois devoir mettre leurs convictions de côté : l'une des leurs est menacée de mort. En dépit des recommandations et ordres de leurs mentors, les jeunes gens vont cette fois choisir de désobéir, quitte pour cela à mettre l'existence même de leur groupe en question. Car que serait la Brigade si l'un d'entre eux devait disparaitre ?
C'est avec plaisir que nous retrouvons nos amis un peu dingos, à la différence tellement attachante. Philip Le Roy parvient à nous les rendre encore plus sympathiques que dans leurs précédentes aventures, intégrant toujours plus de touches d'humour et d'humanité dans leurs missions. Si celle qui les occupe dans cet opus – arrêter un trafic de déchets nucléaires qui menace de polluer les Alpes à grande échelle et dénoncer des décharges sauvages à travers le monde – est toujours hautement improbable (quoique...) -, il n'en reste pas moins que l'intrigue fonctionne et entraine le lecteur à toute vitesse dans un univers dangereux peuplé de familles mafieuses redoutables, de radiations effrayantes, de gadgets, de bagarres, de génies handicapés et d'amitié brute. À la recherche de leur amie enlevée et en danger de mort, les membres de la Brigade prennent plus que jamais conscience que leur statut de "bras armé" clandestin ne peut perdurer : en devenant adultes, ils intègrent leurs propres aspirations (personnelles ou de groupe) aux schémas compliqués imposés par leur hiérarchie. Celle-ci a d'ailleurs bien du mal à encadrer efficacement ces jeunes adultes qui prennent confiance en eux et gagnent en puissance, tout en continuant à afficher l'instabilité qui caractérise leur handicap.
Amateurs de grand spectacle, vous avez ouvert le bon livre : faisant feu de tout bois, la Brigade dégomme tout sur son passage et laisse derrière elle des méchants ficelés prêts à être livrés à la police, leurs QG incendiés, leurs manœuvres arrêtées et dévoilées... Impossible dans ces cas-là de rester dans l'ombre ! Et ce n'est d'ailleurs pas pour lui déplaire. Accompagnée par un nouveau membre, la Brigade a donc de beaux jours devant elle, tout comme cette série de Philip Le Roy.

Citation

Il y a des règles, expliqua Sem. Que ce soit en poésie ou en mission. Le programme Noé n'a vocation à intervenir qu'en cas de mise en péril de l'écosystème. La Brigade n'a pas été conçue pour sauver un de ses agents mais pour sauver sept milliards d'êtres humains.

Rédacteur: Catherine Thiéry mardi 29 juillet 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page