La Liste des 7

Naturellement, j'ai envisagé de lui rappeler que je savais déjà ce dont il s'agissait, mais ce n'est pas conseillé avec son patron. On fait comme si de rien n'était ; j'ai fait comme de rien n'était.
Donald Westlake - J'ai déjà donné
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 15 novembre

Contenu

Roman - Thriller

La Liste des 7

Énigme - Enquête littéraire - Victorien MAJ mardi 08 juillet 2014

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 22 €

Mark Frost
The List of Seven - 1993
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel de Lestang
Paris : Le Cherche midi, juillet 2014
486 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-1816-1
Coll. "NéO"

Élémentaire, mon cher Conan

Au premier abord, le nom de Mark Frost ne dira pas grand-chose au lecteur, mais lorsque l'on dira qu'il a été le scénariste de Twin Peaks, peut-être un sourcil se lèvera-t-il signe d'intérêt. Dans La Liste des 7, le rapport avec l'univers de Twin Peaks est évident dans ses composantes populaires. Le récit ici s'inscrit dans la lignée des grandes aventures policières proches de l'environnement fantastique, comme pouvaient l'être les épopées de Harry Dickson ou d'autres aventuriers de l'occulte. En fait, les personnages centraux se trouvent confrontés à un mystérieux groupe de sept initiés qui entendent préparer le terrain pour le retour d'une entité démoniaque, en n'hésitant pas à égorger d'innocentes victimes, à se livre à des rites diaboliques dans les sous-sols du British Museum, à utiliser zombies, momies réanimées et autres monstruosités pour gagner la partie.
L'auteur crée face à ce groupe innommable une équipe de choc : un agent secret de la reine Victoria, deux assistants anciens cambrioleurs et une jeune actrice. Tout débute lorsque le personnage central soumet un manuscrit où il est fait question, justement, de ce complot possible, à une maison d'éditions contrôlée par les chefs de la conjuration. Auraient-ils été percés à jour ?
La grande idée de Mark Frost c'est de nous offrir un "roman à clef" situé dans le monde victorien. On verra ainsi passer Jack l'Éventreur, Gull, le médecin de la reine, peut-être lié au précédent nommé, un rejeton de la famille royale particulièrement abruti, Bram Stoker et surtout le personnage central, jeune écrivain sans succès, un certain Arthur Conan Doyle ! Or l'enquête permet de présenter un agent secret, John Sparks, dynamique, violoniste, opiomane, croyant à un complot organisé par un maître secret du crime, s'appuyant sur la déduction pure et sur les déguisements les plus subtils pour résoudre les énigmes qui lui sont proposées. En clair, La Liste des 7 devient la matrice de ce qui permettra à Conan Doyle de réfléchir et de proposer son œuvre la plus connue (y compris dans des variantes, comme l'attrait de Sherlock Holmes pour l'Égypte dévoilé dans un film hors du canon) ! La fin du roman se permet même le luxe de se situer aux chutes du Reichenbach.
Servi par une érudition sans faille, une description intelligente de la fin du XIXe siècle victorien (et des milieux spirites), par un humour et une ironie pince sans rire, où l'auteur sait rendre hommage sans dévoyer ou pervertir, La Liste des 7 s'ouvre à la fois aux amateurs d'intrigues classiques, aux nostalgiques des feuilletons enlevés et aux supporters des versions modernisées à la Umberto Eco. Pour résumer : à tous ceux qui chercheraient un délassement intelligent.

Citation

Quand je pense que je n'avais encore jamais eu besoin de SORTIR d'un musée par effraction, ajouta-t-il.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 07 juillet 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page