La Légion secrète de Napoléon

Son corps fut l'autel de ses ultimes renoncements.
Jean-François Parot - L'Enquête russe
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 septembre

Contenu

Roman - Thriller

La Légion secrète de Napoléon

Humoristique - Historique MAJ mercredi 16 juillet 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

William Dietrich
The Emerald Storm - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Pierre Szczeciner
Paris : Le Cherche midi, avril 2014
464 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-2670-8
Coll. "Thriller"

L'émeraude ne fait pas le trésor

Pour Ethan Gage, son héros, William Dietrich a entrepris l'écriture d'une série d'aventures prenant pour cadre le règne de Napoléon Ier. Le romancier prend, pour point de départ, des événements historiques authentiques qu'il mêle dans des intrigues subtiles pimentées d'un humour savoureux.

Qu'est-ce qui amène Ethan Gage à escalader, de nuit sous la neige, le piton rocheux sur lequel se dresse le fort de Joux dans le massif du Jura en avril 1803 ?
À la fin de sa précédente aventure, il a retrouvé Astiza, la femme qu'il aime et à qui il a donné, sans le savoir, un fils Horus. Il a également dérobé une énorme émeraude aux barbaresques.
Marié à la femme de sa vie, il aspire à une vie d'oisiveté grâce à la vente de la pierre. C'est en la négociant à Paris qu'il tombe dans un piège. Il est fait prisonnier par Léon Martel, un policier renégat, et est torturé pour révéler l'emplacement du fabuleux trésor de Montezuma dont l'émeraude fait partie.
Les Anglais de Sir Sidney Smith, prévenus par Astiza qui avait pu s'enfuir, le délivrent. Mais, il ne peut empêcher le rapt de son fils par Martel. Pour les Anglais, pour Napoléon, qui l'a intégré dans sa Légion secrète, pour Martel, il doit retrouver le trésor. Seul Toussaint Louverture, le Spartacus noir qui a mené la révolte des esclaves à Saint-Domingue, semble connaître le secret. Or, celui-ci est emprisonné, sur ordre de Napoléon, au Fort de Joux. Il faut gagner sa confiance et le faire évader.
Espérant l'aide des Anglais pour délivrer son fils, il se lance, avec Astiza, sur la piste semée d'embûches du trésor de Montezuma...

Avec Ethan Cage, William Dietrich a conçu un héros aux compétences multiples et aux nombreux défauts. Joueur invétéré, il est attiré par les femmes (mais quel homme le lui reprocherait ?) et a l'art de se mettre dans des situations critiques avec une facilité remarquable. (Il faut sans doute voir, dans ce fait, une large responsabilité de l'auteur.) Formé par Benjamin Franklin, il a des connaissances scientifiques et est spécialisé, contre son gré, dans la recherche de trésors et d'objets insolites. Dans le présent volume, outre le trésor des Aztèques, il doit mettre la main sur des objets volants connus de civilisations anciennes. Napoléon, qui veut envahir l'Angleterre, envisage tous les moyens car la flotte française est inférieure à celle d'Albion.

Les personnages et données historiques foisonnent et la mise en scène qu'en fait l'auteur correspond à une réalité attestée par des écrits, des témoignages. On croise ainsi, Napoléon, bien sûr, avec le portrait du dictateur qu'il était. L'emprisonnement de Toussaint Louverture au château de Joux est exact. La date de sa mort coïncide avec celle de la présente fiction même si la cause est très différente. La situation décrite à Saint-Domingue est authentique. En 1803, les Français abandonnent la partie de l'île qu'ils occupaient face à la première révolte d'esclaves noirs couronnée de succès dans l'histoire de l'humanité.
Par contre, tout ce qui est relatif au trésor aztèque relève de la légende bien qu'elle ne soit pas issue de l'imagination de l'auteur. On ne peut que supposer, de sa part, une nostalgie de ne pas découvrir les richesses décrites.
L'auteur joue sur le registre de l'humour, des réflexions cocasses, situations et remarques décalées avec bonheur pour un résultat garanti.

La Légion secrète de Napoléon, la cinquième aventure d'Ethan Cage, se dévore littéralement tant l'intrigue est fournie, prenante et le ton narratif plaisant.

Citation

Quand toutes les autres options sont synonymes d'emprisonnement ou d'exécution, la folie devient soudain plus séduisante. Et j'avais donc accepté le plan.

Rédacteur: Serge Perraud mardi 01 juillet 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page