Hollywood zero

Un jour on réalisera qu'il y a quelque chose de bien plus dangereux que la folie, parce que beaucoup plus partagé, fait-elle les dents serrées, c'est la bêtise.
Régis Descott - Pavillon 38
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 juillet

Contenu

Roman - Noir

Hollywood zero

Braquage/Cambriolage - Arnaque - Drogue - Artistique MAJ lundi 19 mai 2014

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 8,15 €

Arnaque étoilée

Dominique est un cambrioleur talentueux qui aime également jouer avec sa vie et miser sur l'argent qu'il n'a pas. C'est ainsi qu'il se retrouve avec une ardoise un peu élevée. Sauf que son créancier a revendu sa dette à deux truands aussi bêtes que violents, et qu'il se retrouve dans une mouise sans nom. Son refourgueur (ou plus exactement sa refourgueuse) pourrait avoir la bonne idée de lui payer le résultat de la pêche du dernier casse mais il est ou injoignable ou peu enclin à satisfaire à sa demande (la fameuse loi de l'offre et de la demande). Alors Dominique, après sa rencontre avec un vieux pote perdu de vue depuis longtemps, amateur de vieilles arnaques aux grosses ficelles, accepte de partir aux États-Unis, plus précisément à Hollywood, où ils vont tous les deux (puis trois avec une jolie femme associée du pote) escroquer les financiers en recherche de notoriété cinéphile. Des hommes prêts à tout pour participer financièrement parlant à la production de films forcément à succès. Hollywood n'étant pas un conte de fée (loin de là), l'histoire va déraper. D'abord parce que Dominique laisse ses grosses empreintes un peu partout et que les deux gusses relous précités ne vont pas tarder à débarquer avec leurs méthodes peu académique. Ensuite, parce que dans une arnaque à trois où il y a une fille, des sentiments s'immiscent même si elle est totalement désabusée et fornique sans sentiments. Enfin, parce que lorsque le client pigeon se fait la malle alors qu'une grosse somme a été mise en jeu, la seule solution rapide est de se retourner vers un cartel de drogue mexicain. Cette intrigue plaisante à lire de Dominique Forma se dévore d'une traite : le format est court, le style classique romanesque séduit, les personnages sont de prime abord amusants et campés juste comme il faut, et l'ambiance littéraire bon enfant... jusqu'à un certain moment. L'usine à rêve se dérègle et produit un sacré cauchemar avec beaucoup de violence mais aussi, dans une certaine mesure, une morale. Au final, un honnête roman, bien écrit dans un style épuré, qui procure son petit lot d'égarements (malgré l'absence de descriptions fortes de Los Angeles et du Mexique) et de plaisirs.

Nominations :
Prix du Polar Sud-Ouest/Lire en Poche 2014

Citation

La réalité hollywoodienne se nourrissait de la prétention des unes et de la bêtise des autres. C'était un jeu de dupes parmi les dupes.

Rédacteur: Julien Védrenne jeudi 15 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page