Duel dans la vallée

Il avait l'impression de se battre avec l'Hydre de Lerne : pour chaque meurtrier mis derrière les barreaux, il en découvrait deux autres encore plus monstrueux.
Johana Gustawsson - Block 46
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 24 septembre

Contenu

Album - Western

Duel dans la vallée

Vengeance MAJ lundi 03 février 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 9 ans

Prix: 6,95 €

Guillaume Guéraud (scénario), Thomas Baas (dessin)
Paris : Sarbacane, janvier 2014
64 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-84865-656-4
Coll. "Série B"

Lucky Sam

Continuant à surfer avec talent sur les mauvais genres, Guillaume Guéraud s'attaque au western avec ce Duel dans la vallée pas piqué des hannetons. Les canons du genre sont réunis, respectés et maitrisés dans un court texte joliment illustré par Thomas Baas pour un rendu qui oscille entre film de série Z adapté sur papier et pulp des années 1940. C'est bien simple : dans cette histoire de vengeance impétueuse qui se déroule au Texas, Sam cherche qui a brûlé le ranch Hathaway, exterminé ses propriétaires et volé leur troupeau. Bien entendu, les soupçons ne tarderont pas à se porter sur Harold Hugues, riche propriétaire terrien. Seulement, il est protégé par quarante cow-boys, et Joanne Jones, une tueuse à l'adresse redoutable. Dans cette histoire figure aussi un shérif corrompu et un vieil indien au milieu des balles qui pleuvent comme à Fort Alamo dans un univers à la bichromie noire et orange, mélange des couleurs qui assaillent les duellistes à l'orée de leur dernière journée. Sam a un pistolet au nombre de balles infini, Joanne Jones a un ruban jaune dans les cheveux (qui a dit John Ford et "She Wore A Yellow Ribbon" ?) et le duel final, que l'on imagine à la Sergio Leone, se révèle inattendu. Il y a dans cette histoire plein de petits détails qui montrent qu'à la fois l'auteur et le dessinateur ont tout compris à ce qui est un hommage. Certaines double-pages sur fond noir sont comme des cartons à l'époque du cinéma muet. Et pour cartonner, ça cartonne. Alors, espérons que ça continue !

Citation

Sam était un cow-boy honnête, mais la loi s'écrivait avec des cartouches au Texas; Alors il allait devoir compter sur son colt pour trouver du boulot...

Rédacteur: Julien Védrenne lundi 03 février 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page