Les Pyramides de Napoléon

Je me demande comment je vais tuer ma femme alors que je devrais plutôt me demander pourquoi.
Pascal Dessaint - Le Bal des frelons
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 15 septembre

Contenu

Roman - Aventure

Les Pyramides de Napoléon

Historique MAJ vendredi 03 juillet 2009

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

William Dietrich
Napoleon's Pyramids - 2007
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Danièle Mazingarbe
Paris : Le Cherche midi, mai 2009
512 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-1027-1
Coll. "Thriller"

L'expédition d'Égypte vue par un Américain

Ethan Gage a été le secrétaire de Benjamin Franklin, juste avant la Révolution française. Avec lui, il a acquis des notions d'électricité. Après quelques aventures commerciales en Amérique et à Londres, il est revenu à Paris où il espère passer des contrats avec les membres du Directoire, en s'appuyant sur la franc-maçonnerie. Les lenteurs de l'administration lui laissent du temps pour son passe-temps favori : le jeu. Un vendredi 13, il gagne un médaillon mystérieux, couvert de symboles obscurs, qui aurait appartenu à Cléopâtre. Ethan emporte le bijou, au relent de malédiction, que convoitait également le comte Alessandro Silano, un noble italien versé dans les arts occultes. Et la chance d'Ethan tourne. En rentrant chez lui, après une visite galante, il est attaqué dans son appartement. La prostituée, chez qui il était, est tuée et la police, sur dénonciation, le recherche. Il trouve refuge chez son ami Talma, un journaliste franc-maçon. Celui-ci le présente au chimiste Berthollet que l'électricité intéresse, et qui propose de l'intégrer dans le groupe de 167 scientifiques qui accompagnent l'armée en route pour libérer l'Égypte sous les ordres du général Bonaparte. À contrecœur, il accepte et part pour Toulon. Mais ceux qui veulent son bijou ne désarment pas. Sa diligence est attaquée. L'arrivée inattendue d'un agent anglais lui permet de s'échapper. Caché dans un convoi de gitans, il rejoint le lieu d'embarquement. Sur le navire amiral, il cerne peu à peu les motivations de Bonaparte. Outre une action d'éclat, des richesses, il recherche la science ancienne et... la vie éternelle. Mais Ethan, qui est loin d'en avoir fini avec ceux qui le pourchassent, peut-il garder ce qui apparaît comme une clé et trouver sa destination ? Quels secrets peut-il découvrir, quelles malédictions peut-il déclencher ?

Autour d'un personnage à l'aura sulfureuse, William Dietrich développe des aventures mouvementées dans le cadre de l'expédition menée par Bonaparte en 1798. Il fait, ainsi, une relation détaillée, précise, documentée, érudite du récit de l'expédition, depuis le départ de Toulon, la bataille des Pyramides, celle d'Aboukir… Il raconte avec une verve objective et laisse de côté les "retouches" historiques. Il fait une description sans fioritures, ni concessions pour l'une ou l'autre des parties, que ce soit le bilan de l'action de Bonaparte comme celui des mamelouks. Il mêle à l'action militaire et aux péripéties aventureuses l'ombre des grandes sociétés secrètes, les fondements de l'ésotérisme et de tout l'univers occulte des premiers âges. L'auteur détaille l'histoire et les buts de la franc-maçonnerie, les rites égyptiens, et les religions monothéistes, sans être ennuyeux un instant.
L'auteur donne de Bonaparte un portrait réaliste cernant le personnage, son caractère et ses ambitions. Ce dernier rêve d'égaler la renommée d'Alexandre le Grand, de s'emparer des trésors d'Égypte et des secrets qui lui assureront puissance et réussite. Autour d'Ethan, l'auteur agrège une théorie de personnages hauts en couleurs, qu'ils soient historiques ou fictifs.
Les Pyramides ont, depuis leur découverte par les occidentaux, suscité bien des interrogations sur leur signification, sur leur mode de construction, sur leurs présumés secrets occultes. Elles ont constitué un appât pour tous les chercheurs de secrets et pour tous les pilleurs. Associer ces monuments grandioses à une autre figure de l'histoire et en faire une épopée passionnante, d'un caractère novateur, relevait de la gageure. Mais William Dietrich réussit le tour de force de construire une intrigue d'une grande qualité, qui tout en intégrant nombre de données spirituelles, ésotériques, ne ménage ni le suspense, ni la tension, ni les coups de théâtre.

Citation

Allions-nous vraiment envahir l'Égypte à cette fin - non seulement pour y établir une colonie, mais parce que là se trouvait la source de la vie éternelle ? Était-ce pour cela que tant de personnes s'intéressaient à mon médaillon ?

Rédacteur: Serge Perraud dimanche 07 juin 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page