Mourir sur Seine

Le brasier les avait-elles réduites en cendres parmi les cendres ? Des 18 jeunes filles internes du collège présentes cette nuit-là, seule Kate avait survécu.
François Deflandre - Le Cercle des spectres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 14 octobre

Contenu

Roman - Policier

Mourir sur Seine

Énigme MAJ dimanche 31 mai 2009

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Michel Bussi
Rouen : Les Falaises, avril 2008
400 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-84811-070-7
Coll. "Cappuccinos"

Actualités

  • 30/01 Édition: Parutions de la semaine - 30 janvier
  • 17/10 Commémoration: Journée "Rouen rive noire"
    "Vous voyez, nous n'avons pas oublié...
    Avant la big conf' patricienne et polardeuse du 14 novembre, Femmes blafardes pour séries blêmes (intriguant isn't it?) : notre façon d'armistice envers le sexe dit faible et néanmoins écrivant, voire (mais si, mais si) écrivain le non moins bigger than life événement de ce mois d'octobre, autour du livre de Serge Asher et David Querret, le samedi 26 à 17 heures dans nos locaux mêmes en clôture d'une belle journée gris Simenon qui aura commencé au parvis de la cathédrale sous un crachin normand digne de ces bruines imprégnant inéluctablement Maigret (uniquement là – le crachin – pour la figuration, c'est promis !) pour une déambulation, guidée par Jacques Tanguy, à travers le Rouen noir photographié et commenté par les auteurs susnommés que vous retrouverez, frais et dispos eux, la faconde aux lèvres, le reflex à l'œil et un verre à la main au 21 rue Percière donc. En compagnie de quelques drôles, pour ne pas les balancer : Michel Bussi, Gilles Delabie et Éric de l'Estoile qui signeront les très désespérés Mourir sur Seine, Les Communiants de Rouen et Complot V1, sans oublier les Rives noires de la belle endormie. Tout en dialoguant, bon princes, sous la férule de notre guide et sur la noirceur de nos ruelles moyenâgeuses.
    Est-ce assez ?
    N'oublions pas que c'est du petit Marcel qu'il s'agit ces temps-ci !
    Et les regrets aussi..."

    Telle est la harangue reproduite ici in extenso reçue virtuellement de la librairie rouennaise Polis, qui annonce cette journée "Rouen rive noire" du 26 octobre 2013 en compagnie de cinq auteurs de romans policiers. Une manifestation en plair air que l'on souhaite fraiche sans être froide ni pluvieuse à arpenter des rues riches en mystères et en histoire.

    Programme Journée "Rouen rive noire
    Samedi 26 octobre 2013 :


    - 15 heures : balade gratuite autour du livre Rouen rive noire organisée par Jacques Tanguy, conférencier de la ville de Rouen. Lieu de départ : cathédrale.
    - 17 heures : erncontre-débat (entrée gratuite) sur le thème : "Rouen, ville de polars ?". Lieu de rencontre : librairie Polis (rue Percière, Rouen rive-droite).

    Auteurs invités à débattre :
    Serge Acher & David Querret (Rouen rive noire, Cogito), Michel Bussi (Mourir sur Seine, des Falaises), Gilles Delabie (Les Communiants de Rouen, Ravet-Anceau) & Éric de l'Estoile (Complot V1, des Falaises).
    Débat animé par Frédéric Cosson, chroniqueur de l'émission "Espace noir" sur RCF Haute-Normandie.

    Librairie Polis
    21, rue Percière
    76000 Rouen
    Tél. : 02.35.36.63.14
    Liens : Michel Bussi

Un tueur menace-t-il l'Armada de Rouen ?

Tout commence en 1983, quand Muriel est retrouvée, baignant dans son sang, par son mari et sa fille sortant d'une plongée dans la Seine. L'action se transporte en juillet 2008, pendant l'Armada de Rouen. Alors que le voilier majestueux remonte le fleuve, à hauteur de Quillebeuf, Aquilero, le rejeton d'une famille mexicaine influente, effectue un plongeon de quinze mètres. Il réapparaît sain et sauf plus de deux minutes plus tard. C'est seulement cinq jours après qu'il peut quitter le bateau où son exploit l'avait consigné. Mais Aquilero ne s'est pas jeté à l'eau pour l'esbroufe, il est porteur d'une mission. Pour l'heure, avec ses camarades, il a décidé de se donner du bon temps dans la ville en fête, d'autant qu'une jeune femme blonde...
C'est un peintre du dimanche qui découvre le corps poignardé devant le voilier. Le commissaire Paturel et ses deux adjoints cherchent des témoins pour ce qui ressemble à un crime rituel. Mais, lorsque le légiste affirme qu'Aquilero, poignardé mortellement à deux heures du matin, avait son organisme toujours vivant trois heures plus tard...
Michel Bussi sait, comme peu de personnes, mettre en valeur les richesses, les beautés de sa Normandie natale. Il était donc normal que l'Armada de Rouen, la seconde manifestation populaire après Te tour de France, titille son imagination. Autour d'un meurtre impossible sur un individu aux motivations étranges, il construit une intrigue passionnante à suivre. Introduisant une part de fantastique, d'ésotérisme exotique, avec le dernier empereur aztèque, il déroule une enquête semée de péripéties inattendues. Il brosse une galerie de personnages remarquables, des héros attachants, au fort pouvoir empathique comme Maline Abruzze, la journaliste du principal hebdomadaire. Le cadre est parfaitement restitué avec la liesse qui embrase la ville de Rouen. L'humour, très présent, n'empêche pas la tension de se maintenir tout au long de l'histoire. Mourir sur Seine est un roman remarquable pour son intrigue, pour ses personnages, pour l'atmosphère et pour le jeu de mots... du titre.

Nominations :
Prix marseillais du polar 2009

Citation

Huit millions de visiteurs sur l'Armada. Huit millions de lecteurs potentiels. Ne te fait pas de souci, je connais mon métier. Je vais les intriguer juste assez pour qu'ils achètent, et pas assez pour provoquer l'exode !

Rédacteur: Serge Perraud mercredi 27 mai 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page