Sur ta tombe

Je m'étais toujours promis ça dans ma vie, de ne pas commencer une nouvelle année en famille, parce que j'ai toujours accordé beaucoup d'importance au premier jour de l'année, trop certain que basculer dans une nouvelle année en famille m'empêcherait de vivre sereinement les douze mois à venir […].
Tanguy Viel - Paris-Brest
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

On se souvient du nom des assassins
Dans l'un de ses premiers textes policiers, Léo Malet impliquait dans son intrigue une recherche auto...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 mai

Contenu

Roman - Noir

Sur ta tombe

Social - Assassinat - Gang MAJ vendredi 01 novembre 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 19,9 €

Ken Bruen
Headstone - 2011
Traduit de l'anglais (Irlande) par Marie Ploux, Catherine Cheval
Paris : Fayard, octobre 2013
350 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-213-66300-5
Coll. "Noir"

Cousin éloigné

Sur ta tombe nous permet de retrouver avec plaisir le détective privé Jack Taylor cher à l'Irlandais Ken Bruen. Dire qu'il n'a pas changé serait un euphémisme : toujours aussi adepte de divers moyens d'oublier la réalité du monde qui l'ont amené à être viré de la police, cet ancien garda picole avec force, manie le cynisme pour éviter de pleurer sur ses prochains, et ne cesse de se réfugier dans les livres. Alors, bien sûr, il pourrait enfin avoir un havre de paix et découvrir l'amour mais sa belle, bien entendu, sera l'une des nombreuses victimes qui parsèment son chemin, et offrira une sous-intrigue non décrite et qui en acquiert d'autant plus de force. Pour le reste, nous croisons les membres habituels de la saga : son amie des forces de police, des truands, le vieux père Malachy. Chacun continue sa trajectoire propre et ses propres obsessions. Le roman décrit, dans un style percutant, suite d'aphorismes et de réflexions désabusées, la survie en Irlande, au gré d'une histoire parfois chaotique comme la vie.
Dans ce volet, Jack Taylor est chargé au cours d'une enquête principale de retrouver un prêtre qui, membre d'un groupe intégriste, aurait disparu avec l'argent de l'association. Si Jack Taylor s'acquitte bien de la mission, le prêtre voleur est retrouvé mort - assassiné par quatre garçons et une fille qui ont décidé de nettoyer Galway ? -, et le détective se sent coupable. En même temps, il doit aider un ami à liquider un ennemi qui utilise les services d'autres de ses connaissances. Tout est bien embrouillé surtout que notre détective et ses alliés reçoivent des lettres inquiétantes avec le sacro-saint petit cercueil de circonstance annonciateur d'agressions physiques qui ne tardent pas à suivre. Qui se cache vraiment derrière ce groupuscule violent et meurtrier, et qui a décidé de pratiquer la vengeance et le darwinisme social ?
Ce roman est une parcelle de la comédie humaine déjantée écrite par Ken Bruen, une comédie humaine centrée autour de quelques protagonistes qui ressassent leur amertume, leur tentative pour s'en sortir, appuyée sur un humour noir qui sert à empêcher la réalité d'être trop pesante - entre la mort de sa compagne et la liquidation d'un ami sous ses yeux, la destinée de Jack Taylor aurait pu être tragique et empreinte d'un surplus de pathos. Sur ta tombe perpétue avec force et intelligence la série de romans mettant en scène Jack Taylor, un ami dont on apprécie d'avoir des nouvelles de loin en loin, comme un cousin dont la famille a honte mais dont on aime les frasques.

Citation

Dans notre Irlande new style et flamboyante, l'infamie n'est pas qu'on agresse des prêtres, mais plutôt que ces agressions soient si rares.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 01 novembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page