Crime inconnu aux monts Wuyi

- Ça fait combien d'années Gabrielle ? Trois ans ? Tu ne peux pas savoir à quel point tu ne m'as pas manqué ! - Tu n'as pas idée... à quel point c'est réciproque !
Filmore, Chetville & Stephen Desberg - Sienna 1
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 décembre

Contenu

Roman - Policier

Crime inconnu aux monts Wuyi

Enquête littéraire - Assassinat - Procédure MAJ lundi 02 décembre 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Jiahong He
轟鯉캇 - 2013
Traduit du chinois par Marie-Claude Cantournet-Jacquet
La Tour-d'Aigue : L'Aube, septembre 2013
460 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-8159-0588-6
Coll. "Noire"

Arcanes de la justice balbutiante

Si l'on regarde de près l'histoire de la Chine, l'on observe le passage d'une ère féodale à un capitalisme débridé en passant par l'anarchie des seigneurs de guerre et la période totalitaire maoïste. Cela ne laisse donc que peu de place àl'instauration d'une police et une justice de qualité. C'est une des principales raisons pour lesquelles Hie Jiahong, l'auteur de ce roman, par ailleurs professeur de droit, a écrit ce roman qui met en scène un cas précis de la situation du droit en Chine et des possibilités de le transformer.
Cette façon de percevoir le sujet de son histoire complique un peu la volonté de créer une histoire et une intrigue. Le roman se découpe en deux parties. En Chine, six anciens camarades de classe se retrouvent et décident de faire un voyage ensemble. Mais lors de ce voyage, l'un d'eux meurt empoisonné. Coupables possibles : sa femme qui semblait distante et un ami qui autrefois fut trahi par le mort et passa une partie de sa vie interné dans les camps. L'enquête débouche alors sur un procès qui verra l'ancien système judiciaire s'effondrer sous les nouveautés du droit que maîtrise une jeune avocate. L'autre partie du livre se focalise sur la rencontre en France - qui donne lieu à des remarques sociologiques sur la pétanque - de deux exilés chinois dont l'un vient d'écrire un roman (qui est l'intrigue précédente) et l'autre a vécu une situation identique à celle décrite dans le roman. On l'aura compris, Hie Jiahong a créé un casse-tête littéraire chinois sur fond de mise en abime.
Crime impuni aux monts Wuyi oscille donc entre des considérations sur l'histoire chinoise, une réflexion sur la nécessaire insertion de l'appareil judiciaire dans le monde moderne à travers des personnages qui, du coup, rappellent les personnages des années 1950 du roman français, lorsqu'ils n'étaient que des marionnettes des idées de leur auteur. Les références à la justice sont pour des lecteurs occidentaux peu captivantes et l'intrigue autour du crime résonne comme une variation chinoise des crimes d'Agatha Christie (un esprit frappeur en plus), ce qui crée plus un intérêt de curiosité pour amateurs précis qu'un vrai polar chinois.

Citation

L'identification est dite 'libre' lorsque les enquêteurs garantissent au témoin son entière liberté ; ils se doivent de n'user d'aucun moyen, quel qu'il soit, pour l'influencer ou le diriger.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 30 septembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page