L'Autre chair

Un marcassin adopté par une chienne. Aubonne. Il était une fois... dans la forêt de la Planée, à proximité de Pontarlier, deux petits marcassins, seuls, abandonnés par leur mère. Un chasseur, passant par là quelques heures auparavant, était tombé nez à nez avec une laie visiblement à terme, terrée sur le sol dans un fourré...
Lucie Jouvet, Juliette Bessette & Jean-Michel Bessette - Un siècle de faits divers dans le Doubs
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sous ses yeux
C'est l'histoire d'une femme, Lily Gullick, qui regarde les oiseaux avec des jumelles et qui ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 décembre

Contenu

Roman - Policier

L'Autre chair

Social - Mafia - Scientifique MAJ lundi 30 septembre 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24,9 €

Michael Olson
Strange flesh - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Antoine Chainas
Paris : Gallimard, septembre 2013
566 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-07-013744-2
Coll. "Série noire"

Internet sadien

L'un des problèmes majeurs dans cette société, c'est que l'être humain s'habitue facilement à la modernité et qu'il en demande toujours plus. C'est autour de ce sujet - qui a sans doute attiré Antoine Chainas, traducteur pour l'occasion, lui-même auteur attiré par ces thématiques - que va se dérouler l'intrigue de Michael Olson. Car si vous lisez cette chronique, c'est que vous êtes connectés à Internet, mais dans un souci d'intérêt culturel ce qui, il faut l'avouer, vous octroie un statut minoritaire. En effet, ce n'est pas trahir un secret que de dire qu'aujourd'hui de plus en plus de connections ont vocation de permettre la rencontre de l'âme sœur dans toute sa tartufferie (et évidemment pas forcément pour des rencontres platoniques) ou pour regarder d'autres internautes dans des activités physiques variées et peu vêtues.
C'est ainsi que dans une famille de milliardaires, trois enfants ont pris des chemins différents. Blake et Blythe, un frère et sa sœur, essayent de suivre la voie patriarcale entrepreneuriale et de s'enrichir encore et toujours plus, tandis que le troisième, Billy, est devenu un artiste underground qui collabore à des jeux vidéo violents et sexués. Or, autour de Billy, les personnes ont une certaine tendance à mourir les uns après les autres lors d'accidents ou de suicides étranges et sadomasochistes. Des accidents filmés et diffusés sur Internet. Ces morts sont-elles liées au nouveau jeu que lance Billy et qui est une adaptation délirante des Cent vingt journées de Sodome de Sade ? Blake et Blythe viennent chercher James, un talentueux informaticien-détective diplômé de Harvard et ancien amoureux de Blythe, pour infiltrer l'entreprise de Billy et essayer de découvrir qui se cache derrière les morts suspectes. Mais, dans le même temps, il doit tester de nouvelles poupées sexuelles et informatiques qui ne manqueront pas de révolutionner le genre des sex-toys...
Michael Olson et Antoine Chainas ont une très bonne connaissance de l'univers sadien qu'ils savent adapter aux technologies nouvelles. L'occultation de la longue monotonie des crimes sadiens permet de minorer les aspects gore et voyeuriste sauf lors d'une scène de torture particulièrement explicite mais qui est utile à la compréhension du récit. Le style fonctionne même avec une dose d'humour qui culmine dans les moments où le personnage de James devient le cobaye de sa nouvelle poupée. Mais malgré sa thématique, L'Autre chair reste éminemment classique avec un détective qui tente de réunir des indices pour découvrir la vérité qui, ici, se cache à la fois dans les arcanes d'une famille, dans les secrets d'un jeu et dans les relations entre grandes industries et mafia. L'ajout sexuel et virtuel pimente une histoire qui réussit à conserver l'attention par son dynamisme et son humour discret.

Citation

Dire que j'avais une faiblesse pour les femmes revenait à prétendre qu'Ernest Hemingway appréciait un cocktail occasionnel.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 30 septembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page