Enfant 44

Nous vivons dans un univers de fiction, au point que la fiction prend souvent le pas sur la réalité ou que les deux se confondent. Les personnalités politiques se comportent comme des acteurs et inversement. Les télévisions convertissent les faits réels en anecdotes. L'analyse laisse la place à la narration.
Philip Le Roy - La Dernière frontière
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 11 novembre

Contenu

Livre sonore - Thriller

Enfant 44

MAJ jeudi 01 octobre 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5


Inédit

Tout public

Prix: 24 €

Tom Rob Smith
Child 44 - 2009
Frédéric Meaux (lecteur)
Traduit de l'anglais (États-Unis) par France Camus-Pichon
Paris : Audiolib, avril 2009
2 disques-compacts (12 h 20 min - format mp3) 19 x 14 cm
ISBN 978-2-35641-0658
Extrait audio :


Enfant 44, la version audio

Moscou, hiver 1953. Le corps d'un garçonnet est retrouvé nu, la bouche pleine d'écorce, éviscéré. Officiellement, un accident : le crime n'existe plus au pays des soviets. Pas pour son père, officier du MGB, le contre-espionnage soviétique. Léo, du MGB lui aussi, s'interroge. De trop : il est dénoncé, envoyé en exil. Poursuivant néanmoins avec acharnement son enquête, il découvre, en même temps que l'identité du tueur, un vrai enfer personnel. Enfant 44, chef d'œuvre pour la critique anglo-saxonne, thriller soviétique premier du genre, a certes quelque chose de fascinant, dont la version lue rend mieux compte encore que le livre. Phrasé sans fioritures, débit rapide, Frédéric Meaux en est l'interprète habile, qui nous précipite dans une traque implacable. Au fond, c'est à se demander si la version audio ne serait pas plus attractive finalement, à vous coller dans les oreilles des images aussi manifestes des rudesses de l'hiver soviétique...

Nominations :
Grand Prix des Lectrices de "Elle" Policier 2010

Citation

Un enquêteur se devait de découvrir la culpabilité cachée derrière l'innocence.

Rédacteur: Joël Jégouzo vendredi 15 mai 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page