Duel dans la poussière

Son cul le picotait terriblement, tel Spiderman pressentant un danger.
Sam Millar - Le Cannibale de Crumlin Road
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Stone Junction
"Œuvre culte de la contre-culture américaine... l'un de ces rares ouvrages capables de changer la vie...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 juillet

Contenu

DVD - Western

Duel dans la poussière

Braquage/Cambriolage - Road Movie MAJ mercredi 02 octobre 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 16,99 €

George Seaton
Showdown - 1973
Patrick Brion (présentation)
Paris : Sidonis, septembre 2013
1 DVD VOST-VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Western de légende"

Amis dans la douleur

Le problème avec les films des années 1970, c'est que la bande son qui les accompagne est aujourd'hui très datée, et qu'elle résonne inlassablement à nos oreilles pour l'occasion meurtries. Duel dans la poussière, unique western du réalisateur George Seaton, n'évite pas l'écueil et c'est bien dommage car le film mérite d'être vu. Le duel, c'est celui qui oppose deux amis d'enfance avec un rêve commun, amoureux d'une même femme, et qui se retrouvent forcément séparés à suivre des trajectoires opposées avant que l'attaque d'un train les condamne à s'affronter. L'intrigue, son rendu, la place de Kate Jarvis (Susan Clark, impitoyable, drôle, caustique, indépendante), la femme, dans un triangle amoureux issu du passé dont on se demande s'il ne renait pas quelque peu, l'histoire qui noue Bill Massey (Dean Martin) et Chuck Jarvis (Rock Hudson), les exactions de l'un, l'idée de la justice de l'autre, plaident en faveur de ce film qui sous une tonalité légères cache son lot d'aspérités brutales. S'il faut admettre le manque de profondeur du scénario, le montage à grands renforts de flashbacks (eux aussi un peu datés), qui permet des allers et retours dans l'histoire de nos deux héros lorsqu'ils passent à des endroits connus d'eux seuls, fait en sorte que la durée du film est acceptable sans que pour autant un effet de lassitude ne s'installe. Pourtant, il n'y a pas une mais bien deux courses poursuites après l'attaque originale du train. Une première qui voit Billy Massey revenir dans le droit chemin sur l'injonction de Kate Jarvis, et une seconde car en dehors du shérif Chuck Jarvis, un juge a également une idée propre de la justice basée sur un bras inflexible qui tend un glaive qui conduit à la potence. Pour ne pas être pendu, Billy Massey s'échappe de prison et entame une fuite éperdue finale. Le duel tournera court car interrompu par une bande de malfrats qui s'estiment injustement lésés, et tout finit dans un bain de sang pour s'arrêter brutalement. Pas un grand western, mais un honnête film porté par deux grands acteurs qui déclinent un genre déclinant.

Duel dans la poussière (99 min.) : réalisé par George Seaton sur un scénario de Theodore Taylor d'après une histoire de Hank Fine. Avec : Dean Martin, Rock Hudson, Susan Clark, Donald Moffat, John McLiam...
Bonus. Présentation de Patrick Brion. Bande-annonce. Galerie photos.

Citation

Merci mes amis. Vous êtes d'estimables citoyens. Je n'oublierai pas votre générosité.

Rédacteur: Julien Védrenne samedi 07 septembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page