Puzzle

Nous partîmes à toute allure, aussi vite que pouvaient aller deux personnes menottées ensemble, sautant dans les flaques d'eau de la clairière, glissant dans des torrents boueuse, nous relevant, filant vers les arbres à une cinquantaine de mètres de la maison.
Joseph Hone - Une ombre au tableau
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

1994
Il est très symbolique que le troisième roman d'Adlène Meddi s'ouvre et se clôture par une scène ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 14 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Puzzle

Psychologique - Tueur en série - Huis-clos MAJ jeudi 03 octobre 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Franck Thilliez
Paris : Fleuve noir, octobre 2013
430 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-265-09357-7
Coll. "Thriller"

La vérité en 5000 pièces

Il y a deux façons de faire un puzzle : la manière classique qui consiste à emboîter chaque pièce selon un agencement unique, et une autre plus imaginative où il suffit de les limer pour qu'elles s'emboîtent au détriment de l'image que le puzzle finalisé est censé révéler. À moins que le dessin ainsi nouvellement créé ne constitue une image cryptée qu'il faudrait décoder. Cela peut sembler de la paranoïa, mais c'est sans doute ce qui risque d'arriver à la fin de la lecture de ce nouvel opus de Franck Thilliez.
L'intrigue est simple : un jeu grandeur nature, sorte de chasse au trésor où il faut décrypter des énigmes, permet de gagner une grosse somme d'argent. Ilan a cessé de jouer après la mort de ses parents mais sa complice, Chloé, vient le rechercher car ils peuvent gagner le jeu ultime. À peine commencé, Ilan se retrouve au centre d'un complot, est accusé de meurtre et fuit. Il découvre qu'il ne s'agit là que de la première phase du jeu. La suite ? Être enfermé dans un asile abandonné avec des concurrents teigneux et peut-être un tueur psychopathe... Mais la trame si elle en restait là serait trop simple, et Franck Thilliez de jouer avec nos nerfs sur des ressorts classiques, mais racontés de manière bougrement efficaces : enfermement, empoisonnement, chaises électriques, double ou triple jeu...
L'auteur empile son histoire sur plusieurs niveaux de lecture car la réalité et la paranoïa gagnent tout : Ilan est-il réellement un jeune homme paumé ou le fils de savants dont il détiendrait les secrets ou encore un double fantasmé derrière lequel se cacherait le tueur en série ? En resserrant son style, Franck Thilliez maintient une tension du début à la fin, tournant en rond, lançant un indice qui gagne plus tard deuxième autre sens, puis un troisième quelque temps après. Utilisant nos peurs les plus intimes - l'enfermement, l'asile, la mort à coups de tournevis, un chien qui veut vous dévorer, un huis clos dans un lieu isolé alors que dehors la neige tombe, un fauteuil de dentiste -, Franck Thilliez nous enferme dans son intrigue, en page-turner infernal qu'il est (comme pour un puzzle, quand on se dit qu'on va placer encore une pièce avant d'arrêter... et que l'on n'arrête pas !), pour que le lecteur ait lui aussi l'impression de ce huis clos étouffant où personne n'est réellement ce qu'il est censé être.

Nominations :
Les Étoiles du Parisien / Aujourd'hui en France "Polar" 2013

Citation

Lorsqu'il glissa sa main sous l'oreiller, il sentit une feuille de papier. Il ralluma et lut : Principe numéro 2 : l'un d'entre vous va mourir.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 30 août 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page