Tuez Charley Varrick !

Notre père qui êtes aux cieux donnez nous aujourd'hui notre phoque du jour.
Melanie J. McGrath - Chaleur blanche
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Dégradation
Le titre français de ce roman de Benjamin Myers évoque l'idée d'un univers qui va vers sa dispari...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 19 septembre

Contenu

DVD - Policier

Tuez Charley Varrick !

Braquage/Cambriolage - Mafia MAJ mardi 13 août 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 99 €

Don Siegel
Charley Varrick - 1973
Paris : Bac Films, août 2008
1 DVD VOST-VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Le dernier des indépendants

Une équipe de braqueurs menés par Charley Varrick s'en prend à la petite banque de Tres Cruces. Le plan rudement préparé ne se passe cependant pas tout à fait comme prévu. Tout d'abord parce que sur les lieux, se trouve une voiture de police dont les occupants font un peu de zèle, ce qui transforme un paisible hold-up en massacre. Ensuite et surtout parce que les survivants du casse, au lieu de fuir avec deux ou trois mille dollars se retrouvent avec sept cent cinquante mille dollars. Pour Charley Varrick, il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une banque de transit de la mafia, et qu'ils ne vont pas tarder à avoir un tueur sur le dos. On ne transige pas avec la mafia d'autant que Charley Varrick en est certain, rendre l'argent ne suffira pas. Alors, il ourdit un plan ingénieux histoire d'inverser les rôles du chasseur et de la proie, et de disparaitre, seul, dans la nature. Sur un excellent scénario à plusieurs lectures de Howard Rodman et Dean Riesner, Don Siegel réalise un époustouflant film policier où la minutie et la psychologie ont un rôle important à jouer. Face à la fougue violente de son jeune acolyte, Charlie Varrick, qui a perdu sa femme dans une fusillade lors du braquage, comprend qu'il ne peut lutter face à la mafia que seul. Alors, froidement, il prépare son plan et sa fuite. Don Siegel multiplie les gros plans dans une ambiance très typée années 1970, et dissémine un humour féroce ciblant une société corrompue où la mafia n'en est qu'une excroissance parasite. Charley Varrick, lui, est l'incarnation de l'individu en lutte qui cherche simplement à disparaitre sans laisser de traces, mais aussi le dernier des indépendants dans tous les sens du terme - porté à l'écran par le très flegmatique Walter Matthau. C'est simple, brillant et efficace avec des scènes d'une drôlerie furieuse comme lorsque le banquier de province rencontre son cadre supérieur en pleine campagne, juché sur une barrière d'une enclos où paissent des vaches.

Tuez Charley Varrick ! (106 min.) : réalisé par Don Siegel sur un scénario de Howard Rodman et Dean Riesner d'après un roman de John Reese. Avec Walter Matthau, Joe Don Baker, Felicia Farr, Andrew Robinson, Sheree North, Norman Fell, Benson Fong...
Bonus. Entretien avec le réalisateur Alain Corneau. Bande annonce originale. Galerie photos.

Citation

On ne s'en fait jamais assez quand on a la police et la mafia à ses trousses.

Rédacteur: Julien Védrenne vendredi 09 août 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page