Ronde de nuit

Le calvaire et la mort de l'infâme ne lui avaient procuré aucun plaisir ni déplaisir. En revanche, que justice soit enfin rendue et que Marie de Salvin ait retrouvé son honneur le grisait. Lui, l'exclu, le presque non-humain, avait contraint les hommes et la justice à la vérité.
Andrea H. Japp - Le Brasier de Justice
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 21 février

Contenu

DVD - Policier

Ronde de nuit

Politique - Corruption - Finance MAJ mercredi 19 juin 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 12,39 €

Jean-Claude Missiaen
Léo Malet (document)
Paris : Pathé, février 2010
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Western à Paname

Le polar culte des années 1980", "Énorme succès lors de sa sortie en salles", "Deux nominations aux César"... Attention, la jaquette ne fait pas dans la dentelle. D'ailleurs, une jaquette, c'est pas en dentelle mais plutôt en carton. Carton comme ce polar de Jean-Claude Missiaen ? À l'époque (1984), sans doute. Aujourd'hui, un peu moins. Les années 1980, ça commence à dater, et ce film aussi. On peut apprécier les références cinéphiliques (polar et western principalement) qui émaillent cette enquête autour de meurtres liés à la politique et l'immobilier, les prestations décontractées de Gérard Lanvin en jeune loup et Monsieur Eddy en presque vieux sage dingue du ciné à papa, une charge contre l'extrême droite déjà d'actualité. Mais ça ne fait pas un polar culte, juste une aimable distraction à regarder un soir de fatigue. Comme l'écrivait La Revue du cinéma dans son hors-série annuel recensant les sorties de l'année, "en dépit d'un séduisant effort de stylisation dans les cadrages et la photographie... la mise en scène achoppe sur des écueils de taille : le flou de la direction d'acteurs, un scénario redoutable, éculé, à base de magouilles politicardes bien épaisses, enfin des dialogues d'une lourdeur éléphantesque émaillés de bons mots et de phrases chocs."

Ronde de nuit (95 min.) : réalisé et scénarisé par Jean-Claude Missiaen. Avec : Gérard Lanvin, Eddy Mitchell, François Arnoul, Raymond Pellegrin, Lisette Malidor, Gérard Desarthe, Amélie Prévost, Lucas Belvaux...
Bonus. Entretien avec Eddy Mitchell. Témoignage (écrit) de Gérard Lanvin. "Fantômas est de retour", par Léo Malet (lecture d'un article). La "Ronde" en question par Jean-Claude Missiean. Revue de presse.

Citation

Autant les Portugais sont gais, autant les Espagnols sont gnols.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur vendredi 14 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page